Municipales 2020 : ça vous intéresse ?

22 juin 2020 à 6h58 par Dolorès CHARLES

Y aura-t-il un rebond de participation, au second tour des élections municipales ?

HIT WEST
Crédit: Intérieur

A Lorient, par exemple, le premier tour le 15 mars dernier n'avait enregistré que 33,8 % de participation, contre 53 % en 2014. Pour ce second tour, organisé trois mois après le premier le dimanche 28 juin, quatre listes sont en ballotage, avec une issue incertaine. Alors les électeurs vont-ils se mobiliser, iront-ils voter à la fin de semaine ?


Quelques réponses au micro de Yann Launay :


Écouter le podcast


"Oui je n'ai pas voté au premier tour à cause de la situation sanitaire et là je vais voter parce que c'est important, parce que je pense que les conditions sanitaires seront là... Pas de crainte non, et puis l'envie que ça bouge aussi un petit peu, il faut basculer un peu... Honnêtement non, pourquoi ? Très déçue, j'ai envie dire et plus envie... C'est très important à mes yeux d'aller voter, on nous a donné ce droit là, il vaut mieux en profiter non ? Je ne porte pas d'intérêt, je ne me renseigne pas, donc voter pour voter il n'y a pas d'intérêt... dans un sens cela devrait m'intéresser mais je ne m'y intéresse pas ..."


Le vote par procuration


Le gouvernement a décidé d'alléger les modalités de recours à la procuration afin de favoriser la participation. Renseignez-vous sur ce site, si cela vous intéresse, au commissariat de Police ou en brigades de gendarmerie :


"En raison de la situation sanitaire actuelle liée à l’épidémie Covid-19, des dispositions exceptionnelles sont mises en place, notamment dans le cadre des procurations. Votre procuration initialement prévue pour la date du 22 mars est toujours valable pour le second tour du 28 juin. En revanche, ne sont pas valables :


-une procuration qui a été établie pour une année mais qui expire avant le 28 juin ;
-une procuration qui a été établie pour le premier tour uniquement.


Vous pouvez désormais effectuer votre démarche de 5 manières différentes :
• dans un tribunal judiciaire ;
• dans une brigade de gendarmerie
• dans un commissariat de police ;
• dans une des permanences mises en place dans des lieux accueillant du public (préfectures, maison de service public…). La liste des permanences est disponible sur le site de votre préfecture ;
• A votre domicile où un officier de police judiciaire ou son délégué peut se déplacer sur votre demande par courrier, mail ou téléphone, si vous ne pouvez vous déplacer pour infirmité, maladie ou en raison de l’épidémie de Covid�19. Dans ce dernier cas, cette possibilité n’est ouverte que dans le cadre du second tour des élections municipales du 28 juin 2020. Par ailleurs, les nouveaux formulaires dispensent de préciser un motif pour justifier la demande d’établissement d’une procuration."