Mort d'un joggeur à Hillion : le procureur classe l'affaire sans suites

4 avril 2017 à 1h52 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

Affaire classée à Hillion… Le procureur a décidé de classer sans suite l’enquête préliminaire sur la mort de ce joggeur dans l’estuaire du Gouessant, en septembre dernier. On ne saura jamais si les algues vertes sont à l’origine de la crise cardiaque de cet homme de 50 ans. Mais, une chose est sûre : les algues en putréfaction dégagent des quantités toxiques voire mortelles d’hydrogène sulfuré dans le secteur. En 2011 déjà, 36 sangliers avaient été retrouvés mort au même endroit. Une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » a été déposée par l’association Halte aux Marées Vertes contre la Préfecture et le maire de la commune costarmoricaine.