Mobilisation des salariés de la Seita et de Sofreba

2 octobre 2014 à 4h39 par La rédaction

HIT WEST
A Carquefou les salariés de la Seita restent mobilisés, face à la fermeture annoncée de l’usine début 2015. 327 postes supprimés. Jusqu'ici, le cigarettier proposait une indemnité de licenciement de 40.000 € minimum, soit 107.000 € en moyenne par salarié. Chacun doit désormais se prononcer sur les suites judiciaires. Je rappelle que six salariés de la Seita ont entamé lundi une grève de la faim. Une réunion du CCE est programmée le 17 octobre. Autre mobilisation, celle des salariés de la Sofreba industrie hier à St-Nazaire, face à la liquidation judiciaire envisagée de l’usine. La CGT demande le reclassement de tous les salariés au sein du groupe.