Bretagne

Mission Patrimoine : les projets emblématiques

01 juillet 2020 à 08h18 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : @baugeenanjou

Baugé-en-Anjou et l'île aux moines à l'honneur pour la Mission Patrimoine !

La Fondation du patrimoine a dévoilé la liste des 18 nouveaux monuments en péril retenus en priorité pour le Loto du patrimoine version 202°. Dans la région des Pays de la Loire, c’est l’ancien tribunal de Baugé-en-Anjou qui a été choisi et en Bretagne le phare, le fort et la caserne de l’Ile-aux-Moines dans les Côtes-d'Armor. Les 18 sites "prioritaires" figureront sur les tickets de jeux à gratter "Mission Patrimoine" qui seront mis en vente le 31 août par la Française des jeux. Le ticket sera vendu 15 euros et 1,76 euro servira à la restauration des monuments.

[Communiqué]

"Depuis 2018, 3 500 sites en péril ont été signalés par le grand public et les acteurs du patrimoine. Les projets sont ensuite sélectionnés avec l’aide des directions régionales des affaires culturelles (DRAC) du ministère de la Culture et des délégués bénévoles de la Fondation du patrimoine. Parmi les 390 sites déjà sélectionnés, 170 sont d’ores et déjà sauvés ou sur le point de l’être : 39 opérations sont achevées, et 131 sont en cours.

Conséquences du confinement

Le confinement dû à la crise sanitaire de la COVID-19 qui touche la France depuis le mois de mars a mis une très grande partie des chantiers du patrimoine à l’arrêt, toutefois de nombreux chantiers ont pu redémarrer, comme l’église de la Celle-Guénand en Indre-et-Loire, la chapelle des Cordeliers à Crest dans la Drôme, le Fort Cigogne dans le Finistère, ou bien l’ancienne maison de plaisance du baron Ménager en Seine-et-Marne.

Versement des fonds

Comme pour tous les projets qu’elle soutient, la Fondation du patrimoine ne reverse les fonds aux porteurs de projet que sur présentation de factures et après vérification de la conformité des travaux. Pour améliorer la trésorerie des porteurs de projet et entreprises de restauration, la Fondation du patrimoine a mis en place le paiement à l’avancement, en débloquant les fonds perçus par les jeux Mission Patrimoine en fonction des travaux réalisés et des factures émises par les entreprises de restauration. Par exemple, pour la propriétaire du château de Rosa Bonheur (projet emblématique 2019 d’Ile-de-France), durement touchée par la crise du fait de la cessation des visites du site et la perte d’activité de l’exploitation de son salon de thé, la Mission Stéphane Bern et la Fondation du patrimoine ont débloqué 100 000 € sur les 500 000 € de dotation prévus.

Dotation aux projets de maillage 2019

La dotation accordée par la Mission Bern aux projets de maillage 2019 a été notifiée à l’ensemble des propriétaires et maîtres d’ouvrage : l’intégralité de leur besoin de financement est couvert, dans la limite de 300 000 €, après prise en compte des subventions et mécénats obtenus, notamment pour ce qui concerne les édifices protégés au titre des monuments historiques des subventions exceptionnelles des directions régionales des affaires culturelles provenant du « dégel » en 2019 de 14 millions d’euros dont a bénéficié le ministère de la Culture en fin d’année 2019.

Le total des fonds mobilisés en 2019 pour les opérations sélectionnées par la Mission Stéphane Bern grâce aux jeux, aux crédits ministériels exceptionnels et aux collectes de dons et de mécénats, s’élève à près de 47 millions d’euros. Depuis le début de la mission en 2017, le montant total des fonds est de près de 89 millions d’euros. Les recettes de l’édition 2019-2020 des jeux Mission Patrimoine (le tirage d’un Super Loto le 14 juillet 2019 et la vente de tickets de grattage – à 3 € et à 15 €) ont déjà permis à la Fondation du patrimoine de percevoir près de 25 millions d’euros à ce jour (et 22 millions d’euros pour l’édition 2018)."

Les jeux 2019 sont disponibles jusqu’au 5 juillet 2020 chez les détaillants ou sur le site internetwww.fdj.fr