Mini-transat : focus sur le Finistèrien Olivier Jehl

22 septembre 2015 à 5h31 par La rédaction

HIT WEST
Nuit de vent soutenu pour les skippers engagés sur la Mini-Transat-Iles de Guadeloupe. La descente vers le Cap Finistère a changé le rythme qui était le leur depuis le départ samedi de Douarnenez. Seule compte la vitesse moyenne désormais… Cette nuit sans sommeil devrait creuser l’écart entre les 70 concurrents encore en lice… et nous donner les noms des potentiels vainqueurs à Pointe-à-Pitre. A 33 ans, le Finistérien se lance pour sa 1ère traversée de l’Atlantique en solitaire sur le plus petit bateau de course au monde,le Mini 6.50. olivier Jehl est au micro de Benjamin Morin.