Migrants : Rennes et Nantes en appellent à l'Etat

24 avril 2019 à 12h13 par Katell LAGRE

Les maires de Rennes et Nantes (et 11 de leurs collègues de grandes villes françaises) en appellent au ministère de l'Intérieur et au ministère du logement, pour trouver une solution nationale pour loger les migrants.

HIT WEST

Dans le courrier, daté d'hier, et adressé conjointement au ministère de l'intérieur et au ministère du logement, les élus dénoncent "une situation humanitaire qui ne cesse de se dégrader, avec des femmes, des enfants, des hommes par centaines qui vivent dans des conditions indignes au coeur de nos villes faute de solutions adaptées."

Dans un tweet, Nathalie Appéré, maire de Rennes, se dit "prête à aider", tout en rappelant "Il est temps de sortir d'une situation indigne de nos valeurs."

A Nantes, après l'évacuation du square Daviais l'automne dernier, qui abritait 769 personnes dans des tentes, en centre-ville, la mairie a débloqué 4 millions d'euros pour financer des structures d'accueil, le temps que l'Etat prenne en charge l'hébergement des demandeurs d'asile.

Les 13 maires signataires demandent donc à être reçues pour chercher ensemble, une solution nationale pour un dispositif d'accueil et d'orientation qui permettrait de garantir " la mise à l'abri inconditionnelle des personnes présentes sur notre territoire."