Migrants de St-Herblain : la Préfecture réagit !

4 octobre 2019 à 11h07 par Dolorès CHARLES

Au lendemain de la mort d'un jeune migrant issu du squat de Saint-Herblain, le Préfet de Loire-Atlantique a tenu à réagir ce midi, à Nantes. Des mesures d'ordre sanitaire seront mises en place, conformément à la décision du Tribunal administratif de Nantes, et le gymnase sera évacué d'ici décembre.

HIT WEST
au centre le Préfet Claude d'Harcourt
Crédit: Emilie Plantard, pour Hit West

La mort d'un jeune migrant d'une trentaine d'année au sein d'un gymnase de l'agglomération de Nantes a engendré des violences hier soir et a suscité l'indignation et le ras-le-bol de la part des élus locaux, parmi lesquels la maire de Nantes.

Les élus "écoeurés"

Avec Johanna Rolland, le maire de Sant-Herblain Bertrand Affilé, tous deux ont rappelé à l'Etat sa responsabilité face à la gestion de cette situation. Le préfet de Loire-Atlantique et de région des Pays-de-la-Loire a tenu à s'exprimer à son tour aujourd'hui en précisant que l'Etat, conformément à une décision de justice datant de quelques jours seulement, allait reprendre la gestion de ce site, avant probablement de le faire évacuer avant la fin de l'année. Il a rappelé les difficultés et la complexité de ce genre de situation.

Claude D'Harcourt, préfet des Pays de la Loire, avec Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"D'abord je voudrais redire que l'émotion des élus est aussi la nôtre... Maintenant, l'Etat a 7 000 places sur la région des Pays de la Loire cela représente un budget de plus de 50 millions d'euros par an. Nous avons un peu plus de 500 personnes qui ont des titres de réfugiés, mais qui ne trouvent pas sur le territoire de logement, donc nous devons travailler avec les collectivités pour répondre à cette situation... Comment faire en sorte que les 500 personnes qui sont dans le dispositif d'hébergement asile, mais qui ne sont plus demandeurs d'asile, comment faire en sorte qu'ils trouvent effectivement un logement sur le territoire. Cela fait partie des sujets en commun que nous traitons avec les collectivités."

Des mesures immédiates

La Préfecture annonce des mesures pour les quelque 700 migrants du gymnase Jeanne Bernard, et applique ainsi la décision du Tribunal administratif de Nantes signifiée lundi.

Écouter le podcast

"Il faut rappeler que ce site a été créé sous la force, que c'est une occupation illégale, que ceux qui ont agit par la force ne nous ont jamais donné ni l'identité des personnes qui y étaient, ni mis en oeuvre des solutions sanitaires satisfaisantes... Nous avons pris la décision de prendre en main ce site pour faire en sorte que les conditions sanitaires - accès à l'eau - et des conditions de nourriture satisfaisantes soient créées."

Des violences sur place

Le Préfet de Loire-Atlantique Claude d'Harcourt est aussi revenu sur les violences.

Écouter le podcast

"Pour la violence, nous sommes en train d'examiner ce qui s'est passé, mais je rappelle que certaines communautés veulent veiller le corps d'une personne qui est décédée. En France quand il y a intervention d'un système de secours, le corps étant porté à la morgue et autopsié le cas échéant ... Je pense que c'est une question de compréhension entre les services de secours et la communauté qui s'est sentie dépossédée cette personne. Ensuite la situation est redevenue calme..."

Ce jeune demandeur d’asile était originaire du Soudan, Omar Mohammad avait une petite trentaine d'année. L’État procédera à l’évacuation du gymnase avant le mois de décembre, mais aucune date précise n'a été avancée, ni la méthode employée pour le faire.

Un campement de migrants aussi à Rennes

La Préfecture d'Ille-et-Vilaine veut expulser de son côté les migrants du camp des Gayeulles. Une procédure a été lancée devant le tribunal administratif de Rennes. 80 personnes, dont deux familles avec cinq enfants, vivent encore sous les tentes. Une douzaine de familles a été hébergée par la mairie cette semaine dans un centre de loisirs. Les associations de soutien des migrants sont en colère et réclame une solution pérenne.