Actualités sportives

Matchs européens pour Nantes et Brest dimanche !

08 novembre 2019 à 05h56 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Hit West (montage)

Actu Handball, entre le championnat de LIDL StarLigue et les matchs européens du week-end pour le BBH et le NAHB.

Un mot de la déconvenue sur le fil des garçons du HBC Nantes jeudi soir à Nîmes, pour la 8ème journée de championnat après 3 semaines de trève. Une défaite dans le money-time 26-25, pour les Violets. Difficile à encaisser... Il faudra rebondir face à Ivry la semaine prochaine, avant le match de coupe d'Europe face à Arendal pévu lui le 17 novembre dans la H Arena.

Les handballeuses de Nantes, auteures d’un beau succès à Dijon en championnat cette semaine passent à la coupe d’Europe ce dimanche : match de coupe EHF pour le NAHB face aux hongroises de Siofok, à 18H.

Les Bretoises accueilleront Buducnost dimanche (15h) dans la Brest Arena, pour le choc du groupe C en Ligue des Champions. "En cas de victoire, les joueuses de Laurent Bezeau seraient assurées de rester en tête de leur poule à l'issue de cette première phase, et emmagasineraient des points précieux dans la perspective du tour principal. Vainqueurs du match aller au Monténégro (32-35), les partenaires de Kalidiatou Niakaté devront réaliser un match plein pour faire plier un adversaire revanchard."

Week-end européen en perspective !

LIGUE DES CHAMPIONS (J05)

Invaincus depuis le début de la saison en Ligue des Champions, Brest et Metz vont jouer ce week-end la cinquième journée de la première phase de la compétition. Les Dragonnes vont ouvrir le bal ce vendredi avec un déplacement en Croatie pour y défier le Podravka Vegeta. Un match important pour les protégées d'Emmanuel Mayonnade qui pourraient prendre le large en tête du groupe A en cas de succès. Les Messines restent sur une victoire convaincante à domicile face aux Vipers Kristiansand (26-17), et vont chercher à enchaîner, face à une formation croate difficile à manœuvrer dans sa salle, qui doit impérativement s'imposer pour rester en lice dans la course au tour principal.

De son côté, Brest accueillera Buducnost dimanche (10 novembre) dans sa Brest Arena, pour le choc du groupe C en Ligue des Champions. En cas de victoire, les joueuses de Laurent Bezeau seraient assurées de rester en tête de leur poule à l'issue de cette première phase, et emmagasineraient des points précieux dans la perspective du tour principal. Vainqueurs du match aller au Monténégro (32-35), les partenaires de Kalidiatou Niakaté (en photo ci-dessus) se préparent à un gros combat physique devant leur public, et devront réaliser un match plein pour faire plier un adversaire revanchard.

Matchs à suivre vendredi 8 novembre à partir de 17h55 en direct sur beIN SPORTS 2 pour Metz et dimanche 10 novembre à 15h sur beIN SPORTS 3 pour Brest.

COUPE EHF (3e tour)

Un week-end qui sera également rythmé par le premier round du troisième tour de la Coupe EHF. Pas épargnés par le tirage, les trois représentants de la Ligue Butagaz Energie se préparent à de gros combats, face à des adversaires expérimentés sur la scène européenne.

Nice va voyager au Danemark pour y défier Copenhague, adversaire de Metz et de Brest la saison dernière en Ligue des Champions. En difficulté en championnat depuis trois journées, les Aiglonnes vont tenter de retrouver des couleurs en Coupe EHF. Adversaire danois également pour Besançon qui a écopé d'Odense, qui était également engagé en Ligue des Champions lors de l'exercice 2018-2019. Les Bisontines sont sur une très bonne dynamique, et vont tenter de réaliser un résultat positif en terre scandinave, avant d'accueillir leurs adversaires lors du match décisif pour la qualification. Enfin, Nantes va recevoir le champion d'Europe en titre, Siofok, vainqueur de la dernière édition de la Coupe EHF. Un défi XXL pour les partenaires de Beatr iz Escri bano, qui vont devoir bien négocier ce rendez-vous à la maison, avant de se rendre en Hongrie sur les terres du club de Gnonsiane Niombla et Camille Aoustin le 16 novembre prochain.

LE MONDIAL AU JAPON

On a la sélection pour le Mondial de handball féminin au Japon à la fin du mois (30 novembre au 15 décembre). Le sélectionneur des Bleues Olivier Krumbholz a retenu les brestoises Pauline Coatanéa et Pauleta Foppa ainsi que les nantaises Catherine Gabriel et Camille Aiglon-Saurina mais pas Blandine Dancette.