Manifs / débordements, les Nantais n'en peuvent plus : reportage

11 avril 2016 à 1h45 par La rédaction

HIT WEST
Le week-end a de nouveau été marqué par les manifestations contre la loi Travail. Des manifestations qui ont encore dégénéré à Nantes et à Rennes. On déplore de nombreux dégâts en ville : abris bus et vitrines brisés, incendies, jets de pierres et de pavés, et affrontements avec les forces de l’ordre qui ont usé de gaz lacrymogène… Face aux incidents qui se répètent, les nantais ne cachent plus leur lassitude et leurs craintes. Reportage de Guillaume Robelet.

A Nantes, la maire PS Johanna Rolland en appelle à l’Etat pour protéger la ville… Quant au président de région, LR, Bruno Retailleau, il dénonce la présence de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes à quelques kilomètres de Nantes. Une zone qu’il qualifie de « base arrière » des casseurs. Il demande à l’Etat son évacuation.

Bilan de la journée, une dizaine de personnes interpellées, la plupart ont été relâchés. Trois manifestants doivent être jugés ce lundi au tribunal de Nantes, en comparution immédiate, pour participation à un attroupement armé, avec le visage dissimulé, et violences. A Rennes, quatre jeunes comparaitront le 22 avril et en mai.

D’autres cortèges sans incident se sont tenus aussi à Angers, Saint-Nazaire, Lorient Brest, Vannes, Laval, La Roche-sur-Yon, Cholet ou Pontivy. Objectif maintenir la pression pour que le Gouvernement retire ce projet réformant le code du travail… Les organisations de la jeunesse seront à nouveau reçues ce lundi.