Manifestation de soutien aux migrants à Nantes, après les inscriptions racistes à Doulon

14 septembre 2015 à 1h56 par La rédaction

HIT WEST
« Pas de place pour l’intolérance », a déclaré sur Twitter la maire PS, Johanna Rolland. A Nantes, le week-end a été marqué par des inscriptions à caractère raciste, « Dehors les réfugiés », « Les migrants à la mosquée », repérées sur l’église Saint-Médard, la mosquée de la Bottière et des commerces de Doulon. Des actes non revendiqués, et dénoncés hier par une centaine de personnes, qui ont apporté leur soutien aux migrants, en manifestant place du Vieux Doulon.
Pour le collectif de soutien aux expulsés de la rue des Stocks (aide aux migrants), ces inscriptions visaient directement le squat du presbytère de Doulon, qui accueille des dizaines de réfugiés.