Manif devant la centrale de Cordemais

21 septembre 2016 à 12h35 par La rédaction

HIT WEST
200 salariés ont bloqué l’accès à la centrale EDF de Cordemais ce matin avec cette banderole « Non à la fermeture ».
La fermeture des deux tranches fioul de la centrale est prévue à l’horizon 2018.
Mais le syndicat craint aussi la fermeture des deux tranches charbon à brève échéance, si le Parlement vote l’instauration au 1er janvier 2017 d’une « taxe carbone » de 30 euros sur chaque tonne de charbon utilisée pour produire de l’électricité.