Bretagne

Madone des motards : l'entrée est payante cette année

14 août 2019 à 11h26 Par Mathieu LOPINOT
Hit west
Crédit photo : Madone des motards : l'entrée est payante cette année

15 000 motards attendus dans la petite commune de Porcaro, près de Ploërmel, dans le Morbihan : la Madone des Motards fête cette année ses 40 ans. Créée par un prêtre motard, l'abbé Prévoteau, en 1979.

Une nouveauté cette année ne passe pas inaperçue : 5 euros seront demandés à tous les motards participants, pour financer l'organisation de la grande balade du 15 août, comme l'explique Loïc Gouello, président de l'association "Porcaro Village des Motards" :

Écouter le podcast

"En fait on paye les gendarmes qui encadrent la balade : c'est cher, l'année dernière c'était 7800 euros... Il y a deux ans, le Team Madone avait émis un autocollant, qui leur avait permis juste de boucler le budget. L'année dernière, l'autocollant n'a pas bien marché, cette année on a décidé de faire payer les motards directement en arrivant sur le site."

Pour les motards qui dorment sur place, un pass à 10 euros comprend l'accès au village de toile, les concerts et la participation à la balade du 15 août. C'est gratuit pour les moins de 12 ans.

Le pardon de Porcaro a rassemblé jusqu'à près de 25 000 motards, au début des années 2000, mais les organisateurs préfèrent aujourd'hui ne pas dépasser les 15 000 personnes, pour une gestion moins compliquée, et pour respecter l'esprit de l'événement :

Écouter le podcast

"L'esprit de la madone des motards, c'est avant tout un pardon breton, on arrive à mêmer le religieux et le festif, et je crois que l'on arrive à servir tout un panel de motards, en sachant que beaucoup viennent pour la bénédiction. Même quelqu'un qui n'est pas croyant, quand il passe à la bénédiction, qu'il a un petit mot gentil de la part du prêtre, et le "Souviens-toi, sois prudent", il ne repart pas intact."

L'image de ces milliers de motards réunis autour d'une statue de Marie peut surprendre, mais pour Jean-Luc Durox, président de l'association "La Providence", qui gère l'aspect religieux de la madone, il n'y a là aucun paradoxe, et auncun folklore :

Écouter le podcast

"Le monde des motards, c'est une confrérie, c'est une fraternité, avec des valeurs. Il y a des gens qui ne savent pas se respecter, qui ne respectent pas leur environnement, mais ça en moto cela ne pardonne pas, on n'a pas le droit à l'erreur. Il y a des risques partout, en moto il faut toujours anticiper. Ce sont des valeurs que l'on s'applique aussi dans la vie : tout demande réflexion."

La madone des motards est une fête, mais les organisateurs préviennent : les amateurs de démonstrations trop bruyantes n'y auront leur place que s'ils maîtrisent leurs décibels :

Écouter le podcast

"Il y a des gens qui aiment bien faire du bruit pour montrer qu'ils existent... mais il n'y a pas besoin de ça pour exister.. Pour moi, c'est un manque de maturité. Les vrais motards se respectent. Un moteur, ça s'écoute, mais on n'est pas là non plus pour abrutir les gens. Un motard doit respecter son environnement.."

La madone des motards, c'est mercredi 14 et jeudi 15 août, à Porcaro, avec au programme : les concerts et la veillée aux flambeaux le mercredi soir, avant la messe, la bénédiction des motos et la balade le 15 août.