Météo et conséquences en Bretagne

9 février 2016 à 5h08 par La rédaction

HIT WEST
Le littoral breton reste en vigilance orange ce matin pour vagues submersion… La tempête souffle depuis dimanche sur la Bretagne. Nos départements eux sont en vigilance jaune pour orages, vents violents et/ou inondations.

Une météo à laquelle s’ajoute un phénomène de grandes marées dès aujourd’hui… on attend des coefficients jusqu’à 104 cet aprèm. Conséquences : nos cours d’eau sont en vigilance jaune pour crues. C’est le cas du Morlaix, de l’Odet à Quimper, de la Laïta à Quimperlé ou encore de l’Aulne et des Leguer-Guindy et Jaudy en Côtes d’Armor.

A Quimperlé par exemple, les quais de la Laïta sont interdits pour cause de possible débordement et des forts coefficients de marée. Le stationnement est interdit quai Surcouf et quai Brizeux jusqu’à 8h. Et la circu interdite depuis 5h et jusqu’à 7h.

Dans le Morbihan, les liaisons avec Belle-Ile restent également perturbées ce mardi. Seules deux rotations seront assurées aujourd’hui à 7h30 et 13h30 au départ du Palais et à 9h et 15h à Quiberon.
Les rotations avec l’Ile de Sein reprennent aussi ce matin. Départ à 10h de la vedette Enez Sun du port du Rosmeur à Douarnenez.

Les pompiers bretons ont multiplié les interventions hier… 112 rien que pour le Morbihan. 1 000 foyers étaient encore privés d’électricité hier soir suite aux différentes chutes d’arbres dans la nuit de dimanche à lundi. Jusqu’à 10 mille foyers ont été sans courant hier matin. Plus de 450 personnes ont été mobilisées hier pour rétablir la situation. 380 salariés de ERDF et 80 entreprises prestataires.

A Brest et Vannes hier, les municipalités ont pris la décision quant à elles de fermer les parcs, jardins publics et cimetières. Des mesures de sécurité face aux vents violents. A Dinéault dans le Finistère, la 1ère éolienne bretonne a été détruite par les fortes rafales de vent. Ses pales ont été touchées. Il s’agissait de la 1ère éolienne implantée dans la région en 1999.

Hier, la météo a en effet été impressionnante sur la côte avec notamment des houles jusqu’à 13 mètres de haut… A St-Guénolé dans le Finistère, les rues ont été recouvertes par une épaisse écume près du port. Un véritable spectacle !