Mâche nantaise détruite : Dominique Visonneau, maraîcher aux Sorinières

24 décembre 2015 à 6h17 par La rédaction

HIT WEST
Faites un geste, achetez de la mâche… Car ce produit traditionnellement incontournable des fêtes de fin d’année n’est pas vraiment à la fête, justement. Compte tenu des conditions météo quasi printanières, la salade a poussé avec une vingtaine de jours d’avance, et les maraîchers de la région nantaise, qui produisent 85% de la mâche vendue en France, sont obligés de la détruire. Un crève cœur pour Dominique Visonneau, maraîcher aux Sorinières et président de la coopérative Océane, au micro de Charlotte David. Dans cette coopérative, la mâche représente 50% du chiffre d’affaire annuel.