Licencié pour un sextoy

23 juin 2018 à 7h39 par Fabien GONZALES

Débrayage ce samedi des salariés du magasin Carrefour de Langueux dans les Côtes d'Armor

HIT WEST

Il s'agit d'un mouvement de soutien envers l’un des leurs qui a été licencié pour faute lourde…motif : lors d’une grève fin mars, il avait placé sur la voiture du directeur un emballage de sextoys accompagné de ce message « cadeau des syndicats »…initiative pas vraiment appréciée par le directeur…une affaire qui intervient dans un contexte tendu pour Carrefour puisqu’un plan prévoit le départ volontaire de 2400 personnes et la fermeture de nombreux magasins Dia…