Actualités régionales

Les regroupements déconseillés en Bretagne

22 septembre 2020 à 17h23 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @Pixabay

La situation sanitaire s'aggrave en région Bretagne, l'ARS recommande donc de ne pas se réunir à plus de 10 personnes.

L'Agence Régionale de Santé Bretagne vient de diffuser un communiqué de presse concernant la situation sanitaire et les nouvelles recommandations en Bretagne. Pas d'obligation de s'y contraindre mais un appel à la responsabilité de chacun, pour limiter au mieux la propagation du virud COvid-1 :

Au vu de la diffusion de la covid-19 dans la région, l’ARS Bretagne invite à limiter les réunions privées de plus de 10 personnes afin de réduire les risques de transmission du virus.

Depuis plusieurs semaines, la circulation de la Covid-19 s'intensifie en région. Les taux d'incidence et de positivité des tests progressent de manière continue. A ce jour, ils s’élèvent respectivement à 54 cas pour 100 000 habitants et 4,2 %.

Face à cette situation, l’ARS Bretagne rappelle l’importance du respect des recommandations sanitaires et de la plus grande vigilance quant aux comportements individuels et collectifs susceptibles de participer à la diffusion du virus.

Les investigations sanitaires soulignent que les contaminations interviennent fréquemment lors de rassemblements entre amis ou en famille, propices à un relâchement des gestes barrières.

Un nombre important de foyers épidémiques trouve son origine lors d’événements festifs, conviviaux, familiaux. Ces contaminations peuvent concerner des personnes vulnérables, fragiles, notamment nos ainés.

Au regard de l’évolution défavorable des indicateurs sanitaires, l’ARS Bretagne invite donc la population à réduire ses interactions sociales en évitant toutes les réunions privées de plus de 10 personnes dans le cercle amical et familial.

De la responsabilité de chacun dépendra l’évolution de l’épidémie.

L’ARS Bretagne rappelle que le respect des gestes barrières est aujourd'hui la protection la plus efficace contre la propagation du virus, et parce que celui-ci circule tout aussi activement dans les échanges amicaux, familiaux et festifs, il est indispensable de les observer en toutes occasions, même dans nos vies personnelles.

Ensemble, préservons notre région de la propagation de l’épidémie !

Protégeons-nous les uns les autres !