Bretagne

Les Prix de la Meilleure nouveauté 2020 sont ...

17 janvier 2020 à 05h03 Par Dolorès CHARLES
Les lauréats de Produit en Bretagne
Crédit photo : Yann Launay pour Hit West

Produit en Bretagne : les lauréats du Prix de la Meilleure Nouveauté 2020 ont été annoncés jeudi, reportage de Yann Launay.

Un chocolat au thé Earl grey, un riz au lait venant d' une laiterie artisanale, des mini-sablés apéritifs à la farine de sarrasin, des yaourts gourmands dans des ports en verre : ces produits ont ont moins deux points communs : ils sont tous élaborés en Bretagne, et ils viennent de recevoir le prix de la meilleure nouveauté de la marque collective "Produit en Bretagne". Récompenser les innovations dans le domaine de l’agroalimentaire : c’est l’objectif du Prix de la Meilleure nouveauté « Produit en Bretagne ».

PRODUIT EN BRETAGNE MEILLEURE NOUVEAUTE 2020 PRODUITS LAUREATS.jpg (277 KB)

@YannLaunay

"Grain de Sail" récompensé

Un jury composé de 150 consommateurs et de 20 chefs de rayon et restaurateurs a dégusté des dizaines de produits, et distingué à nouveau "Grain de Sail", pour son chocolat au thé "Earl grey". Un troisième prix consécutif pour le fabricant finistérien qui n'a pas 10 ans, mais plein d'idées... Ses tablettes de chocolat comme son café rencontrent le succès, et la petite entreprise, de moins de trente employés, s'apprête à lancer la construction d'un nouvel atelier, à Morlaix.

Alors quelle est la clé de sa réussite ? La réponse de Jacques Barreau, co-fondateur de Grain de Sail avec Yann Launay.

Écouter le podcast

"Ce qui nous concerne depuis le début c'est vraiment d'essayer de sortir des produits tout simplement extrêmement bons... Il y a une combinaison d'excellentes matières premières : on s'attache à trouver des cacao de très haut niveau, avec de bonnes inclusions : noisettes, coco, où ce qui nous intéresse aujourd'hui : du thé Earl grey de très haut niveau."

PRODUIT EN BRETAGNE MEILLEURE NOUVEAUTE 2020 JACQUES BARREAU GRAIN DE SAIL.jpg (270 KB)

Jacques Barreau - Grain de Sail @Yannlaunay

La jeune entreprise finistérienne veut encore plus loin : pour réduire son empreinte carbone, Grain de Sail veut aller chercher son cacao et son café avec un bateau à voile : une goélette de 22m de long qui pourra transporter 35 tonnes de marchandises. Le bateau est en construction dans un chantier de Couëron, près de Nantes, et sera bientôt prêt à prendre la mer, comme l’explique Jacques Barreau.

Écouter le podcast

"Le navire va sortir cet été, fin juin, ce qui va sans doute nous permettre de faire une incursion aux fêtes maritimes de Brest. La première transatlantique aura lieu début septembre, avec une cale remplie de vins bio français sélectionnés pour les New Yorkais : on est sur un parcours d'exportation de vin bio vers New York, et d'importation de cacao et de café d'Amérique latine..."

Les autres lauréats

Le jury a retenu aussi les Malo "Tradition gourmande" lancés par la célèbre laiterie de Saint-Malo : de nouvelles recettes crémeuses, sur lit de fruits, mais aussi nouveau contenant : un pot en verre de même forme que le pot en carton conique de la marque. Le résultat d'une démarche environnementale, comme l'explique Sophie Guiziou, responsable marketing chez Malo à Yann Launay.

Écouter le podcast

"Notre politique chez Malo, c'est de supprimer le plastique dans les années à venir, et d'arriver sur des pots en carton et en verre. Du verre recyclé et recyclable : vous les déposer comme les bouteilles dans le conteneur à verre. L'opercule en aluminium est recyclable aussi..."

Malo reste une entreprise familiale, avec un site de production unique, et on trouve pourtant les yaourts Malo dans de très nombreux points de vente, partout en France. Alors comment s'explique cette belle résistance face aux géants du secteur ?

Écouter le podcast

"D'une part l'histoire de la marque : une marque qui a 70 ans, qui est connue de tous, qui s'est développée petit à petit de par la qualité de ses produits... On a des produits un peu symboliques, voire iconique : le pot carton Malo, beaucoup le connaissent : quand on fait des salons comme le salon de l'agriculture, des gens nous disent : "j'en mangeais chez ma ghrand-mère quand j'allais en vacance à Saint Malo..."

PRODUIT EN BRETAGNE MEILLEURE NOUVEAUTE 2020 SOPHIE GUIZIOU MALO.jpg (215 KB)

Sophie Guiziou, responsable marketing - Malo @Yannlaunay

Le mini-sablé Guyader à tartiner

Un produit destiné à l'apéritif est aussi distingué cette année : le mini-sablé Guyader à tartiner. Un sablé à la farine de sarrasin, qui illustre la diversification du groupe de Landrévarzec, comme le confirme Sylvie Tassin, responsable marketing chez Guyader Gastronomie :

Écouter le podcast

"On se diversifie sur le végétal notamment, et sur l'activité traiteur, pour être en phase avec les tendances des consommateurs : on voit qu'il y a une recherche de produits végétaux et de produits pour l'apéritif. L'idée, c'était de trouver une alternativce croquante au blini..."

PRODUIT EN BRETAGNE MEILLEURE NOUVEAUTE 2020 SYLVIE TASSIN GUYADER.jpg (231 KB)

Sylvie Tassin - Guyarder @YannLaunay

La petite laiterie artisanale Ker Ronan

Une autre laiterie voit une de ses créations récompensée : la petite laiterie artisanale Ker Ronan, basée à Rohan, dans le Morbihan, a séduit le jury avec son riz au lait à la vanille de Madagascar. Hervé Harnois, agriculteur et fondateur de la laiterie, nous résume l'esprit de cette nouvelle recette :

Écouter le podcast

"L'esprit de cette recette, c'est : comment faire bon le plus simplement... Qu'est-ce qu'il y a dedans ? Du lait entier du Morbihan, du riz rond de Camargue, de la crème, du sucre, et de l'arôme naturel de vanille... Pas besoin de conservateur, pas besoin de colorant... Chez nous, il y a des ingénieurs agronomes, certains viennent même de grands groupes agroalimentaires, mais ils ont fait le choix d'aller moins vite, de faire du bon..."

PRODUIT EN BRETAGNE MEILLEURE NOUVEAUTE 2020 HERVE HARNOIS KER RONAN.jpg (232 KB)

Hervé Harnois - Ker Ronan @Yannlaunay

La laiterie a été fondée en 2008, elle est indépendante et mise sur la qualité des produits. Et Hervé Harnois l'assure, ça fonctionne :

Écouter le podcast

"Aujourd'hui nous sommes 25 salariés, et ça marche... Trois fermes livrent le lait dont la mienne. Le prix qui revient aux agriculteurs permet de payer leurs investissements, ils sont contents de participer au projet, chacun intègre le cahier des charges : le foin, le non OGM, faire des omégas..."