Les Pays-de-la-Loire, Terre de Jeux 2024

23 juillet 2020 à 5h50 par Emilie PLANTARD

La France accueillera d'ici 4 ans le Jeux Olympiques à Paris. Un événement international auquel le comité d'organisation de Paris 2024 compte bien associer les territoires et les français et ce soutient se met en place dès aujourd'hui avec des labellisations Terres de Jeux. La région des Pays de la Loire a reçu le sien et c'est Tony Estanguet en personne qui est venu le décerner.

HIT WEST
Crédit: @Hit West

La région Pays-de-la-Loire est la 8è à recevoir le label Terres de Jeux, accordé par le Comité Olympique. Il permettra une collaboration sur le long terme, afin de sensibiliser les jeunes aux JO bien sûr, mais plus généralement à la pratique d’un sport. Paris 2024 est une opportunité majeure pour des générations de plus en plus sédentaires, de s’approprier une pratique sportive et les Pays-de-la-Loire ont fait le choix d’en profiter, en s’engageant auprès du comité d’organisation.
Tony Estanguet :

Écouter le podcast
"A partir d’aujourd’hui, ils rejoignent l’aventure de Paris 2024 et ils s’engagent à être relai sur le territoire auprès des habitants de cette région, pour les embarquer dans l’aventure, faire vivre l’aventure des jeux de l’intérieur en proposant des animations dans les clubs, dans les quartiers, dans les écoles, les lycées, les collèges… pour qu’on utilise le prétexte des jeux en 2024 pour dès maintenant faire vivre la magie des jeux aux habitants."

Des régions jusqu'aux plus petites communes

Tony Estanguet s’est donc déplacé à Nantes ce mercredi matin pour signer la convention avec la région PDL, puis à Saint-Brévin, 1000è commune à être labellisée en France. Car cet engagement passe aussi par les petits territoires.

Écouter le podcast
"Ce qui est intéressant c’est qu’il y a une centaine de collectivités locales qui vont être labellisés Terres de Jeux 2024, ça veut dire que sur les prochaines années, sur tout le territoire des Pays-de-la-Loire il va se passer des animations pendant la semaine des jeux olympiques et paralympiques à l’école, en février, pendant la journée olympique, au mois de juin, et faire en sorte que de 2 à 4 fois par an, il y ait des temps forts en lien avec Paris 2024, au-delà des compétitions qui auront lieu à l’été 2024."

Nantes veut aussi participer

A 4 ans des épreuves, l’objectif est donc de fédérer les français derrière le sport de haut niveau. Mais à Nantes, on a profité de la venue de l’ancien champion olympique désormais président du comité organisateur de Paris 2024, pour défendre la candidature du Stade de la Beaujoire, afin d’accueillir des épreuves en juin 2024.

Écouter le podcast

"Moi mon objectif, c’est qu’on ne mise pas tout sur les quelques jours de compétition en 2024, mais bien sur une aventure de 4 ans, pour créer un élan autour du sport dans la société. Alors c’est vrai que pendant l’événement, La Beaujoire est candidat pour accueillir les épreuves de football, on regarde ça avec beaucoup d’attention parce que c’est un beau stade, qui a une vraie culture sportive, et géographiquement c’est intéressant de s’implanter à Nantes. On aura le résultat final et le nombre de stades qui organiseront les épreuves de foot fin 2020."

ESTANGUET PDL GROUPE.JPG (974 KB)

Une grande satisfaction pour la région

La région est évidemment très satisfaite de cette labellisation. La vice-présidente au sport, Laurence Garnier, y voit une belle occasion de promouvoir l’activité sportive et d’associer les habitants des 4 départements à cet événement majeur.

Écouter le podcast
"En fait c’est un ensemble de 24 actions, qui sont portés par la région, pour faire en sorte que chaque habitant qui le souhaitera puisse participer à cette dynamique des Jeux 2024. Ce sont beaucoup d’actions qui vont permettre aux habitants qui souhaitent avoir des informations, qui souhaitent s’engager sur les jeux pour être volontaire pour l’organisation des jeux, à tous les jeunes… de pouvoir rencontrer cette dynamique sportive, comprendre l’implication de l’accueil des Jeux 2024 par la France et s’y associer."

Le groupe du Comité d’organisation a ensuite poursuivi sa route vers Saint-Brévin-Les-Pins, 1000è commune à être labellisée Terre des Jeux 2024.