Les notaires au travail

31 mars 2020 à 5h25 par Dolorès CHARLES

Les notaires poursuivent leur activité, en pleine période de confinement.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

L'activité des notaires se poursuit pendant le confinement, même si un décret du 16 mars interdit la venue des clients dans les études notariales. La plupart des collaborateurs sont d'ailleurs en télétravail. Des notaires qui attendent avec impatience un décret du gouvernement qui permettra aux particuliers de signer les actes à distance, via une webcam. Ecoutez un extrait de l'interview de Jean-Charles Veyrac, vice-président de la Chambre des Notaires de Loire-Atlantique, interrogé par Julie et Simon dans « Sur place ou à emporter ! »

Écouter le podcast

"Certains actes très urgents se sont par procuration, mais nous sommes surtout dans l'attente de la part du gouvernement depuis plusieurs jours maintenant de ce décret, qui permettra aux actes de se signer à distance, sans aucun déplacement dans le cadre du confinement. La profession est mobilisée et prête ... C'est une profession qui est très informatisée. Il faut savoir que ce sont des systèmes très sécurisés, que nous avions déjà mis en place au préalable car ce projet d'acte à distance était dans les tuyaux, et le confinement fait qu'il va apparemment se déclencher plus rapidement que prévu."

L'interview complète :

Écouter le podcast

Notez qu’à partir de demain 1er avril et jusqu’au 10 avril, les notaires offriront de 15 h à 17 h des consultations par téléphone via le « 3620 ». Le coût d’un appel local. Ils répondront à vos questions en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise.

LES NOTAIRES A L’ECOUTE DES FRANÇAIS DU 1ER AU 10 AVRIL

"Dans un contexte exceptionnel de confinement et pour faire face à l’épidémie de Covid-19, les notaires de France se mobilisent pour leurs concitoyens. La crise sanitaire inédite que traverse le pays suscite chez les Français de légitimes interrogations en matière juridique. C’est pourquoi, du 1er au 10 avril, ils offrent des consultations par téléphone via le « 3620* dites notaire ». Du lundi au vendredi, de 15 h à 17 h, des notaires de toute la France répondent ainsi aux questions que se posent les Français en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise.

Jean-François Humbert, Président du Conseil supérieur du notariat (CSN) déclare « La mise en place de ce numéro 36 20 est une nouvelle illustration du lien permanent qui existe et qui se poursuit malgré le contexte entre les français et le notariat. »

Toutefois, Damien RUAUD, Président du Conseil Régional des Notaires de Bretagne, rappelle que « l’ensemble des offices notariaux bretons sont joignables principalement par mail ou par téléphone, il ne faut pas hésiter à contacter son notaire par ce biais. Les coordonnées des offices sont notamment disponibles sur le site notaireetbreton.bzh. »

Enfin, le Président RUAUD indique que pour « toutes les questions juridiques pratiques, le Conseil Régional des notaires maintient son service gratuit sur la page Facebook « Georges, Mon notaire breton ». Pour des raisons de confidentialité, il est préférable d’adresser ses questions en message privé ». *coût d’un appel local.