Bretagne

Les MNS en formation, avant de surveiller les plages !

13 mai 2019 à 06h51 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Hit west (archives)

Focus sur les Maître Nageurs Sauveteurs en formation actuellement pour être fin prêts cet été !

Vous les apercevez l’été sur les plages, ils sont essentiels à la bonne sécurité des baigneurs, ce sont les Maitre Nageurs Sauveteurs (MNS) ! 500 nouveaux sauveteurs sortent des stages de formation de la SNSM, la Société Nationale de Sauvetage en Mer (qui est en fait une association), et en ce moment, les MNS sont en pleine période de formation en Pays de la Loire, et en Bretagne. Dernier stage en date, ce week-end sur les côtes de Quiberon dans le  Morbihan.

1ère partie:

Toutes les précisions sur la sélection de ces futurs MNS avec Michel Bintz, l'’un des responsables du centre de formation de la SNSM de Loire-Atlantique, au micro de Fabien et Julie, pour Hit West.

Écouter le podcast

"...Ce sont des stages obligatoires, une période qui arrive en fin de cursus de formation. Nos candidats futurs sauveteurs ont rejoint la SNSM à la rentrée scolaire 2018. Ils ont passé depuis différents examens et qualifications, et pour clôturer ce parcours, nous les mettons en milieu  naturel dans les conditions réelles à l'occasion de ces stages sur le littoral.

[Comment se passe la sélection ?] Ils sont sélectionnés sur deux critères : déjà une bonne aisance en natation ... ce ne sont pas des nageurs de compétition mais des gens à l'aise surtout, et ayant une bonne résistance physique puisqu'ils passent un test d'endurance ! Lors de leur mission de sauvetage et de prévention, ils auront à évoluer sur des plages, à marée basse, et il peut y avoir de grandes distances à parcourir avec un sac à dos, une bouteille d'oxygène, le tout pesant 20 à 25 kg. Le jeune sauveteur-euse doit pouvoir faire face à ces difficultés... La mer est un grand terrain de jeu, mais elle peut représenter un danger... Ces futurs MSN ont une sortie d'entraînement une fois par mois."

2ème partie :

Ces MNS doivent composer parfois avec des touristes exigeants pour ne pas dire irrespectueux des règles de sécurité. Michel Bintz, l'’un des responsables du centre de formation de la SNSM 44.

Écouter le podcast

"Ce sont des formations bénévoles... il faut le souligner car c'est important. C'est tout l'ADN de la SNSM, association bénévole qui permet de former tous les ans quelques centaines de jeunes nageurs sauveteurs. Lesquels deviennent après avec l'expérience et l'expertise nos futurs formateurs, toujours dans cet esprit de bénévolat...

[Quel métier exercent-ils au quotidien ?] Ce sont essentiellement des étudiants, mais nous avons quelques personnes un peu plus matures.qui aiment la mer, le sauvetage et qui ont envie de donner un sens à leur quotidien en pratiquant le secourisme.

[Le métier de MNS est-il plus difficile à exercer aujourd'hui face au nombre croissant d'incivilités sur les plages ? ] Cela fait partie de la formation de nos futurs maîtres nageurs sauveteurs, c'est le dialogue avec les vacanciers qui aiment peu ou pas les interdits, donc il faut être vigilant. Mais avec le dialogue, on arrive toujours à obtenir quelque chose de positif, et un échange riche avec les touristes, mais ils doivent être sur les gardes... parce qu'il peut y avoir des imprudences de commises... Il ne faut pas noircir le tableau (ce genre de comportement n'est pas une généralité)."

Ce midi, dans le magazine "Sur place ou à emporter", entre midi et 14 heures, Julie et Fabien s’intéresseront au cirque Gruss à 13h25 !