Les mineurs isolés étrangers manifestaient à Nantes

6 avril 2017 à 4h45 par Matthieu LOPINOT

HIT WEST

Les mineurs isolés étrangers manifestaient à nantes mercredi soir. Ils étaient 300 devant l'hôtel du département. Des jeunes exilés qui ont fuit la guerre, déboutés de leur droit par l'aide sociale à l'enfance. Ils vivent dans des squats ou dans la rue. Ils ont décidé de sortir de l'ombre et d'interpeller sur leurs conditions de vie en créant le Mouvement des mineur-e-s rejeté-e-s solidaires.