Les migrants arrivés à Laval et St-Herblain, la "jungle en feu"

26 octobre 2016 à 2h49 par Dolorès CHARLES

Les migrants de Calais continuent d'affluer dans l'Ouest.

HIT WEST

Les migrants de Calais continuent d’affluer en Pays de la Loire, alors que la "jungle" prend feu. Une trentaine de départs de feu ont été enregistrés cette nuit. En deux jours, 3.242 majeurs ont quitté le camp en bus et 772 mineurs ont été relogés selon le Gouvernement.    

Ils sont 37 à avoir pris le bus en direction de l’AFPA de Laval hier, et 40 autres de St-Herblain. La veille plus de 200 migrants avaient rejoint Nantes, St-Herblain, St-Brévin  en Loire-Atlantique (87), Ste Suzanne en Mayenne ou Angers, Doué-la-Fontaine et Segré (119) dans le Maine-et-Loire. En Vendée, La Roche-sur-Yon, Fontenay et Les Sables accueilleront le plus de réfugiés, tout comme La Flèche ou Le Mans en Sarthe. Mais on est encore loin des 922 migrants annoncés dans la région. L’évacuation doit s’achever en fin de semaine.

Pour les Préfectures, qui décomptent le nombre de réfugiés accueillis « ces hommes fuient les guerres et les persécutions. C'est avant tout un objectif humanitaire de les mettre à l’abri. »