Bretagne

Les maires en première ligne : Laurent Turquois

19 mai 2020 à 09h39 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

Des cas suspects de covid-19, des écoles fermées, des évènements annulés, une économie à relancer. Les maires sont en première ligne, et leur responsabilité est engagée. Hit West a joint ce matin Laurent Turquois élu à Saint-Sébastien-sur-Loire (44).

Des élèves de 6è et 5è ont repris masqués le chemin des cours hier. Près de Nantes, un agent du personnel du collège René-Bernier de Saint-Sébastien-sur-Loire a présenté des symptômes comparables à ceux développés avec la maladie Covid-19, mais les résultats du test se sont révélés négatifs. Un cas suspect a aussi été enregistré à la crèche de la Ville. Depuis le début de la crise sanitaire, les élus sont en première ligne à l'image de Laurent Turquois, maire sans étiquette élu dès le premier tour le 15 mars dernier (avec 55% des suffrages).

Laurent Turquois était l'invité du Réveil de l'West ce matin :

Écouter le podcast

"J'ai réuni autour de moi une cellule de crise, avec les principaux responsables des structures, la direction générale... pour d'abord effectivement prendre une décision mais là elle s'imposait. Ici, le principe de précaution s'imposait à ce que l'on ferme cette structure, et puis tout ce qui va derrière c'est à dire prévenir les parents et les agents. Une cellule de crise un dimanche matin, mais nécessaire par rappor à la situation."

Le collège a reporté sa rentrée d'une semaine, à lundi prochain 25 mai.

Plus que jamais sur le terrain

La responsabilité des maires est en question, notamment en cette période de crise sanitaire. Laurent Turquois avec Pierre, Julien et Dolorès.

Écouter le podcast

"C'est clair que cette crise elle n'a fait que confirmer le rôle central du maire et des élus locaux, parce que ce sont eux qui sont au plus proches des habitants, qui sont à leur écoute, et qui les informe... On est là aussi pour les rassurer et sans l'activité pregnante des maires mais surtout des collectivités locales et des agents, rien n'aurait été possible ... Plus que jamais on aura été sur le terrain, et je pense que c'est absolument indispensable dans cette période..."

bureau.jpg (8.80 MB)

Laurent Turquois @crédit photo : Ville de Saint-Sébastien sur Loire

L'interview est à retrouver en longueur ici :

Écouter le podcast