Les étoiles filantes du guide Michelin

28 janvier 2020 à 3h57 par Dolorès CHARLES

Le palmarès du guide Michelin 2020 dévoilé hier à Paris, et marqué chez nous dans l'Ouest par la perte d'une étoile pour le Manoir de la Boulaie à Haute-Goulaine au sud de Nantes. Une grande déception pour le chef Laurent Saudeau.

HIT WEST
Crédit: @Manoirdelaboulaie

Le guide Michelin 2020 est sorti ce lundi en fin de journée, faisant son lot de malheureux, à l'instar du chef étoilé du Manoir de la Boulaie à Haute-Goulaine en Loire-Atlantique qui se retrouve rétrogradé. 5 restaurants de l'ouest gagnent en revanche une première étoile, dont 4 en Bretagne. Le point complet avec Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"Ce Michelin 2020 est une douche froide pour Laurent Saudeau chef du Manoir de la Boulaie à Haute-Goulaine, qui a annoncé sur son compte facebook avoir perdu la deuxième étoile qu'il possèdait depuis quinze ans. Dure réalité de ce guide gastronomique, qui n'a élevé aucun établissement de l'ouest au rang de deuxième étoile cette année, cinq en revanche ont gagné une première étoile. Il s'agit du restaurant le "Holen" à Rennes, le Manoir de Lan-Kerellec à Trébeurden, le Château de Locguénolé à Kervignac, Nicolas Carro à Carantec et enfin la Table du Boisniard à Chambretaud en Vendée, la Vendée qui perd une étoile à Château d'Olonne..." 

Au total, ce sont 628 établissements qui sont mis en avant par le guide Michelin, soit un petit peu moins que l'an dernier. 38 en Bretagne, 19 en PDL, Sarthe compris. Les étoiles du guide Michelin boostent en général de 20 à 30% les ventes (réservations) d'un restaurant.