Les éleveurs virés par Lactalis reçus au ministère

9 février 2017 à 5h37 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

Le Courrier de l’Ouest croit savoir que le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll sera le 3 mars à Montreuil-Bellay, pour le 50è anniversaire du lycée Edgard-Pisani du nom d’un ancien Ministre de l'agriculture... Une présence à confirmer.

Le ministère, qui a reçu hier à Paris un représentant de 5 éleveurs de Maine-et-Loire (Landemont) dont le contrat a été résilié par Lactalis, après avoir témoigné dans Envoyé Spécial leur mécontentement face au géant du lait Lavallois. Lactalis leur a donné un préavis de 12 mois. Le cabinet de Stéphane Le Foll s’est engagé à trouver un nouveau collecteur de lait. La laiterie LSDH leur a aussi tendu la main, mais rien n’est signé pour le moment.

A Ancenis, une cinquantaine de producteurs laitiers de Loire-Atlantique et Maine-et-Loire était hier devant l’usine Laïta de la coopérative Terrena, en raison des prix payés aux éleveurs inférieurs à d’autres laiteries. En réponse, Terrena a annoncé la prochaine création d’« un groupe de réflexion sur la gestion de la volatilité des cours et la résilience des exploitations ».