Les Départements ligériens dénoncent la baisse des dotations de l'Etat : interviews

6 octobre 2014 à 3h07 par La rédaction

HIT WEST
Les départements dans l’incertitude… Pas sereins face à la réforme territoriale, qui enterrait les Départements, les présidents en charge des Conseils généraux sont encore plus inquiets pour l’état de leurs finances, en raison de la baisse des dotations de l’Etat et de l’augmentation de leurs charges. En marge de la visite à Nantes vendredi de la ministre de la Décentralisation Marylise Lebranchu, les présidents de droite et du centre des Conseils généraux de la Mayenne, de la Sarthe, du Maine et Loire et de la Vendée ont tiré la sonnette d’alarme. Ecoutez le vendéen Bruno Retailleau (UMP en photo), avec Charlotte David. La baisse des dotations entre début 2014 et fin 2017, s’élèverait à 92M€ en Vendée ; 85 millions en Maine-et-Loire, 61M en Sarthe et 40M en Mayenne. Ecoutez aussi la réaction de Christian Gillet, le centriste à la tête du Maine-et-Loire s’inquiète du poids croissant des prestations sociales sur son budget.