Bretagne

Les communes nouvellement créées de l'Ouest !

02 janvier 2019 à 10h21 Par Dolorès CHARLES
Remblai des Sables d'Olonne (85)
Crédit photo : @lessables

C’est l’une des nouveautés de ce 1er janvier 2019, les communes nouvelles. Elles sont nombreuses à fusionner depuis la loi Nôtre.

Dans la région des Pays de la Loire d'abord, on retiendra la commune nouvelle des Sables-d’Olonne qui devient la deuixème ville de Vendée en fusionnant avec les voisines d’Olonne-sur-Mer et du Château-d’Olonne. Elle compte aujourd'hui, enfin depuis hier officiellement, 45 000 habitants, et se positionne derrière la Ville préfecture de La Roche s/Yon et ses 53 000 habitants, et devant celle des Herbiers. Le nouveau maire sera élu ce matin par les 99 conseillers locaux. Un problème est soulevé par cette fusion, 147 rues portent le même nom. Depuis trois ans, 39 communes vendéennes se sont regroupées pour donner naissance à 15 communes nouvelles.

En Loire-Atlantique, on retiendra la fusion des deux communes voisines d’Ancenis et de Saint-Géréon. C’est la huitième commune nouvelle de Loire-Atlantique depuis la loi Nôtre. Le maire sera élu lundi prochain, lors du premier conseil municipal, qui comptera désormais 45 élus !

Le rapprochement le plus important en Mayenne est sans aucun doute celui de Château-Gontier avec Azé et Saint-Fort. Château-Gontier-sur-Mayenne devient la 2ème ville la plus peuplée du département mayennais, avec 17.200 habitants.

Autres communes nouvelles : La Roche-Neuville (Loigné-sur-Mayenne et Saint-Sulpice), Montsûrs (Montsûrs-Saint-Cénéré, Deux-Evailles, Montourtier, Saint-Ouën-des-Vallons), Evron (Evron, Châtres-la-Forêt, St-Christophe-du-Luat), Gennes-Longuefuye (Gennes-sur-Glaize et Longuefuye), et Bierné-les-Villages (Bierné, Argenton-Notre-Dame, Saint-Laurent-des-Mortiers, Saint-Michel-de-Feins).

Cinq nouvelles communes en Sarthe sont également créées en ce 1er janvier 2019 : Bernay-Neuvy, fusion de Bernay-en-Champagne et Neuvy-en-Champagne, Cherré-Au, fusion de Cherré et Cherreau, Val d'Etangson, fusion d'Evaillé et Sainte-Osmane, Fresnay-sur-Sarthe, fusion de Coulombiers, Fresnay-sur-Sarthe et Saint-Germain-sur-Sarthe, et puis Marolles-les-Brault, fusion de Dissé-sous-Ballon et Marolles-les-Brault

Enfin dans le Maine-et-Loire, Rives-du-Loir-en-Anjou, est la nouvelle commune fusion de Soucelles (2 560 habitants) et Villevêque (2 943 habitants), avec aussi Bellevigne-les-Châteaux.

Une spécificité...

Le hameau de La Lamberdais était jusqu'au 31 décembre 2018 à cheval sur nos deux régions : une partie appartenait à la commune de Grand-Fougeray en Ille-et-Vilaine, et l'autre à celle de Mouais en Loire-Atlantique. Mais depuis hier, un échange de terres entre les régions a simplifié les choses notamment pour les habitants. Résultat, la Bretagne a perdu 2000 m2, mais gagné 8 habitants !

Et en Bretagne ?

Eh bien, 16 communes nouvelles issues de fusions de communes ont fait leur apparition cette année. Des communes qui ont fait le choix d’unir leurs forces. Mariages qui, parfois, passent mal auprès des populations, notamment à Lamballe-Armor (22).

Côtes-d’Armor

Châtelaudren-Plouagat : commune nouvelle issue de la fusion entre Châtelaudren et Plouagat. Population au 1er janvier 2016 : 3 844 habitants.
Plouguenast-Langast : commune nouvelle issue de la fusion entre Plouguenast et Langast. Population au 1er janvier 2016 : 2 492 habitants.
Lamballe-Armor : commune nouvelle issue de la fusion entre Lamballe (et sa commune déléguée Meslin), Morieux et Planguenoual. Population au 1er janvier 2016 : 16 653 habitants.
La Roche-Jaudy : commune nouvelle issue de la fusion entre Hengoat, Pommerit-Jaudy, Pouldouran et La Roche-Derrien. Population au 1er janvier 2016 : 2 721 habitants.

Finistère
Plouigneau : commune nouvelle issue de la fusion entre Plouigneau et Le Ponthou. Population au 1er janvier 2016 : 5 107 habitants.
Poullaouen : commune nouvelle issue de la fusion entre Poullaouen et Locmaria-Berrien. Population au 1er janvier 2016 : 1 510 habitants.

Morbihan

Pluméliau-Bieuzy : commune nouvelle issue de la fusion entre Pluméliau et Bieuzy. Population au 1er janvier 2016 : 4 395 habitants.
Ploërmel : commune nouvelle issue de la fusion entre Monterrein et Ploërmel. Population au 1er janvier 2016 : 9 890 habitants.
Forges de Lanouée : commune nouvelle issue de la fusion entre Lanouée et Les Forges. Population au 1er janvier 2016 : 2 246 habitants.

Ille-et-Vilaine

Luitré-Dompierre : commune nouvelle issue de la fusion entre Dompierre-du-Chemin et Luitré. Population au 1er janvier 2016 : 1 872 habitants.
Mesnil-Roc’h : commune nouvelle issue de la fusion entre Lanhélin, Saint-Pierre-de-Plesguen et Tressé. Population au 1er janvier 2016 : 4 279 habitants.
Montauban-de-Bretagne : commune nouvelle issue de la fusion entre Montauban-de-Bretagne et Saint-M’Hervon. Population au 1er janvier 2016 : 5 747 habitants.
Piré-Chancé : commune nouvelle issue de la fusion entre Chancé et Piré-sur-Seiche. Population au 1er janvier 2016 : 3 260 habitants.
Rives-du-Couesnon : commune nouvelle issue de la fusion entre Saint-Georges-de-Chesné, Saint-Jean-sur-Couesnon, Saint-Marc-sur-Couesnon et Vendel. Population au 1er janvier 2016 : 2 845 habitants.
Saint-Marc-le-Blanc : commune nouvelle issue de la fusion entre Baillé et Saint-Marc-le-Blanc. Population au 1er janvier 2016 : 1 682 habitants.
Val-Couesnon : commune nouvelle issue de la fusion entre Antrain, La Fontenelle et Saint-Ouen-la-Rouërie - Tremblay. Population au 1er janvier 2016 : 4 214 habitants.

Un rappel des autres nouveautés 2019

A commencer par le prélèvement de l’impôt à la source, l’augmentation du SMIC horaire brut, du prix du timbre et du Tabac. Du changement aussi pour s’inscrire sur les listes électorales. Pour le scrutin des européennes de mai, les électeurs peuvent s’inscrire jusqu’au 31 mars et déposer une demande d’inscription en ligne, sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr ou www.service-public.fr, quelle que soit leur commune de résidence.