Les colonies de Vacances n'ont plus la cote : Eddy Poupeville à Piriac

1er août 2016 à 1h50 par La rédaction

HIT WEST
Pars en colo, #AdopteUnPote : c'est le nom d'une campagne lancée cet été sur le net et les réseaux sociaux. Le gouvernement veut promouvoir les séjours en colonie de vacances, qui n’ont plus la cote : le nombre d'enfants accueillis ne cesse de chuter, malgré la modernisation des séjours et les multiples activités proposées. En 1994, 14% des 5-19 ans partaient en colonie, contre 7% aujourd'hui... Des chiffres en chute libre et une image pas toujours positive : injuste pour le directeur du centre de vacances ""La Rose des Vents"", à Piriac en Loire-Atlantique. Ecoutez Eddy Poupeville avec Yann Launay.

Pour Jérôme De Micheri, directeur adjoint Jeunesse et Sport en Loire-Atlantique, plusieurs causes se cumulent pour expliquer cette baisse.

Comment le vivent les premiers concernés, les enfants qui partent en colonies de vacances ? Et tout particulièrement ceux qui découvrent la colo cette année ? La réponse de Nathaël, 10 ans, venu de Trélazé près d'Angers, et de Gauthier, 12 ans, venu de Rennes. Ils sont en séjour au centre de vacances ""La Rose des Vents"".