Les cinémas se mobilisent ce week-end pour rouvrir au plus tôt

12 mars 2021 à 16h23 - Modifié : 12 mars 2021 à 16h38 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Cinéville de Saint-Sébastien-sur-Loire (44)
Crédit: Cédric Mané (Hit West)

Des actions sont menées tout ce week-end en soutien avec Hit West pour une réouverture raisonnée des salles obscures. Cédric Mané est allé au Cinéville de Saint-Sébastien sur Loire ce matin, près de Nantes.

La colère du milieu du spectacle à l’image des intermittents qui occupent le théâtre Graslin à Nantes, et dans les cinémas de l'Ouest. Une vaste campagne est lancée dans les salles obscures et sur les réseaux sociaux afin de demander la réouverture raisonnée des cinés. A Challans le Triskell appelle à échanger avec les spectateurs sur le parvis du cinéma. Aux Sables-d’Olonne, le Grand Palace lance dimanche l’inauguration des affiches à messages avec une distribution gratuite du stock de bonbons et boissons sur le parvis. Devant le Katorza à Nantes demain, il y aura une "non séance" à laquelle les cinéphiles sont invités... Objectif de l'opération : obtenir au plus tôt l'ouverture des cinémas fermés depuis plus de 200 jours sur un an.

Pas de cluster au cinéma

Ce vendredi matin, c'était au Cinéville de Saint-Sébastien que les directeurs et employés se sont rassemblés. Ils rappellent que pendant les mois d'ouverture l'été dernier il n'y a pas eu de clusters, que le protocole sanitaire a donc fait ses preuves. Delphine Morin travaille au Cinéville mais elle est surtout une passionnée de cinéma. Elle raconte comment elle s'est nourrie ces derniers mois, et le casse-tête qu'a représenté le visionnage de certains films qu'elle ne pouvait pas voir en salle.

Delphine Morin

"C'est vrai qu'au-delà d'être employé-e ici, on est avant tout des fans de cinéma. On a les plateformes de streaming mais ça n'a rien à voir avec l'ambiance, quand on peut rigoler avec des inconnus, manger du popcorn... On ne peut pas le faire chez nous. (Question) On résiste, on se dit allez je m'en fous ce film j'ai envie de le voir mais je ne le verrai pas en streaming, tant pis, des cas de conscience? Ah c'est compliqué surtout avec les films Disney qui sont sortis sur la plateforme Disney +. Ce sont des films que je voulais aller voir, Mulan, Soul, etc... C'est compliqué de résister, en même temps je travaille dans le cinéma et je préfère boycotter le streaming, sauf qu'à un moment je suis chez moi, j'ai aussi les plateformes de streaming chez moi, je m'ennuie et j'ai envie de voir un film... Voilà on est un peu tributaire de ça, comme tout le monde".

Des films, pleins les cartons

Le directeur du Cinéville de l'agglomération nantaise, Jean-François Porcher, est prêt à ouvrir les salles, et il espère que cela va arriver... dès maintenant. Il a déjà sa programmation en tête :

Jean-François Porcher

"Ouvrir dès le printemps, ou bien ouvrir dès maintenant c'est encore mieux ... je pourrais faire ça comme slogan. Pourquoi pas lancer tout de suite ? On est prêt, on en a plein les cartons... Côté français, il y a "OSS 117", "Envole-moi" de Christophe Barratier, un excellent film qui doit sortir au mois d'avril. Chez les Américains, il y a évidemment le dernier James Bond qui a déjà été repoussé deux fois, "Fast and Furious"... On a vraiment hâte et surtout on pense vraiment que les gens ont vraiment envie de revenir au cinéma".

Après cinq mois de fermeture, ce sont près de 450 films qui pourraient faire la file d'attente. Hit West soutient cette opération de communication et vous fait gaggner des places de cinéma.