Les chantiers STX sous pavillon italien

4 janvier 2017 à 3h28 par Dolorès CHARLES

L'italien Fincantieri va racheter les chantiers navals de St-Nazaire

HIT WEST

Saint-Nazaire sous pavillon italien... Hier, la justice a tranché, c'est le concurrent italien Fincantieri qui a été retenu pour reprendre le chantier naval STX, mis en vente en octobre face à l’endettement du groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding. Les chantiers sont la seule filiale rentable du groupe, avec un carnet de commandes plein pour 10 ans. On leur doit notamment le plus grand paquebot au monde The Harmony of the seas (photo). Les négociations vont désormais démarrer entre l’Etat actionnaire minoritaire des chantiers ligériens, et le repreneur transalpin... Au menu, la propriété industrielle, l’emploi et les enjeux stratégiques.

L’état actionnaire des chantiers STX à 33% va-t-il s’opposer à ce rachat ? Pour l’heure non, le secrétaire d’état à l’industrie, Christophe Sirugue, se dit confiant face à ce projet industriel européen. Il est attendu à St-Nazaire à 17H pour rassurer les salariés inquiets sur l’emploi et le savoir-faire. Il doit rencontrer élus et syndicats

Hier la CFDT s'est dite inquiète de ce choix … sur le plan social et craint de voir le chantier se spécialiser dans les grands navires. Le maire de St-Nazaire PS David Samzun s’oppose à ce rachat. Pour Franck Louvrier, conseiller LR à la région Pays de la Loire, c’est une "bonne nouvelle à sécuriser", et puis Bruno Retailleau le président de région, demande aussi des garanties, « mais une solution porteuse d’avenir pour les chantiers est possible. »