Actualités régionales

Le village du Vendée Globe ouvre ses portes

16 octobre 2020 à 10h37 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : @Hit West

Seulement quelques bateaux sont amarrés aux pontons mais le village est installé et les premiers visiteurs s’y promènent déjà. Le Vendée Globe reste un moment exceptionnel aux Sables d’Olonne, malgré les difficultés d’organisation, liées à la situation sanitaire.

Le village du Vendée Globe ouvrira officiellement samedi matin, mais les premiers curieux peuvent encore accéder librement au pontons. Une aubaine, alors que 7 bateaux y ont déjà trouvé leur place avec des équipes à l’œuvre. C’est l’opportunité de découvrir les lieux sans l’affluence habituelle, loin des risques de contamination…

Écouter le podcast
"On vient voir les bateaux avant la foule… Pareil, on arrive de région parisienne et on se régale de venir voir les bateaux avant qu’il y ait trop de monde… Je suis un passionné de voile, je me suis donc arrêté aux Sables d’Olonne, mais j’ai pris rendez-vous pour lundi, sur le site ! Je prends mes précautions, donc ça ne m’inquiète pas outre mesure. Pour le départ je ne viendrai pas… Quelles que soient les circonstances sanitaires, on fuit la foule, d’autant plus avec le virus… On ne voit peut-être pas tous les bateaux mais il vaut mieux éviter la cohue."

Le village s’apprête donc à vivre les 3 prochaines semaines au rythme de la préparation de cette course en solitaire, réputée pour être une des plus dures au monde. Au total, 33 skippers vont prendre le départ le 8 novembre prochain mais, Covid-19 oblige, la fête sera particulière cette année et le départ sera probablement suivi d’un peu plus loin…

Écouter le podcast
"Je n’irai pas au départ, trop de monde, j’ai quelques soucis de santé donc je ne vais pas venir m’exposer. Mais au village je viendrai faire un tour, c’est sûr… Tant qu’on prend des précautions ce n’est pas compliqué surtout qu’il y a un filtrage, je ne connais pas le nombre de personnes qui laissent passer mais ça ne m’inquiète pas outre mesure… Nous on est contentes d’être là aujourd’hui, même s’il n’y a pas tous les bateaux, au moins on n’est pas dans la cohue donc ça nous arrange bien… On préfère le calme, avant la tempête… Je suis d’Aix en Provence donc je redescends et puis je reviendrai pour le départ. Mais je n’irai pas sur les bords du port, j’irai de loin avec les jumelles."

Car cette édition 2020 est marquée par la situation sanitaire qui menace le bon déroulement de ces préparatifs. Pour accéder au village, les visiteurs doivent donc réserver un créneau sur le site internet et ne pourront pas rester plus de 3 heures sur place afin de respecter la jauge de 5000 personnes.

Des incertitudes mais une course assurée

A la mairie des Sables, les équipes travaillent actuellement sur les conditions d’accueil du public, en dehors du village. Beaucoup de travail et de discussions ont été et sont toujours nécessaires, pour autant on n’a jamais craint de devoir annuler la course. Armel Pécheul est le 1er adjoint au maire des Sables d’Olonne, il est serein :

Écouter le podcast
"On a toujours eu confiance puisqu’avec un minimum de précautions, les skippers vont aller dans la baie et partir donc si on protège les skippers et les équipes, sur l’aspect seul de la course, à priori il n’y avait pas trop de difficultés. En revanche, la vraie question c’est de savoir quelle sera la participation populaire et la jauge des gens qui pourront assister au départ, on est toujours soumis aux aléas et on est toujours à la recherche d’un équilibre entre la nécessité de protéger les sablais et les gens qui viennent et la nécessité de continuer à vivre et de laisser la place à ce superbe événement."

De rares tickets pour le départ

Si le village est un lieu clos et contrôlable, il sera plus difficile de gérer les flux de visiteurs le jour du départ, le dimanche 8 novembre prochain. L’événement attire des milliers de personnes sur le chenal du port et en bord de mer mais cette fois, les conditions sanitaires, changeantes, obligent la mairie à s’adapter. Pour l’instant, l’heure est à la réflexion.

Écouter le podcast
"Empêcher les gens de venir c’est toute une logistique, comment fait-on ? Est-ce qu’on les arrête à l’entrée de la ville ? Avec quels moyens humains ? Est-ce qu’on les arrête en bord du chenal ? Est-ce qu’on leur met un badge, un tampon ? Il y a plein de sujets qui ne sont pas réglés, qui le sont au fur et à mesure. Donc nous pour l’instant on accueille le maximum de personnes, les chiffres seront donnés dans les derniers jours."

Pas d'inquiétude sanitaire

Pas d’inquiétude outre mesure toutefois, ce départ du Vendée Globe se vit surtout en extérieur et l’adjoint au maire ne craint pas le risque de cluster lié à la tenue de l’événement.

Écouter le podcast
"Ca nous inquiète pas plus, on a eu l’occasion cet été d’ouvrir les plages, on a fait l’Iron Man et tout s’est bien passé. En plus les conditions de déroulement d’une course comme celle-ci sont moins dangereuses pour un cluster ou la diffusion du virus parce qu’on est au bord de l’eau, il y a du vent donc tout ça je pense que c’est beaucoup moins dangereux que si nous faisions les choses dans un endroit confiné. Là, c’est moins propice, si les gens respectent un minimum les gestes barrière, on est quand même dans un endroit moins propice à la diffusion de l’épidémie."

Un événement important pour la ville

Covid ou pas, ces 3 semaines de fête autour du départ de la course vont attirer de nombreux amateurs et le rendez-vous est devenu, avec le temps, incontournable en Vendée et plus particulièrement aux Sables d’Olonne.

Écouter le podcast
"D’ordinaire le jour du départ, on touche entre 100 et 200.000 personnes sur le chenal, dans la baie des Sables, un peu plus loin dans le quartier du Château d’Olonne, un peu aussi avant dans le village, alors évidemment ça fait vivre la ville parce qu’il y a des retombées touristiques, il y a les regards tournés vers la ville, sur son côté maritime, ça donne une image qui rayonne un peu partout en France, en Europ et dans le monde donc évidemment ça fait tourner les restaurants, les boutiques, le tourisme…"

Toutes ces conditions particulières vont tout de même engendrer des frais importants pour la mairie des Sables d’Olonne qui chiffrera le surcoût de l’organisation du départ dans plusieurs semaines. Sur l’eau, le nombre de bateaux pour le public sera également restreint. Les informations concernant cet accès seront dévoilées dès que les organisateurs seront fixés sur les autorisations.

Pratique :

Le village Départ de cette 9e édition du Vendée Globe ouvrira ses portes le 17 octobre prochain.
Il sera ouvert de 10h à 20h.

Inscriptions sur : www.vendeeglobe.org

Restauration sur place