Pays de la Loire

Le succès du recrutement des testeurs volontaires, en Vendée

11 janvier 2019 à 07h23 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Affiche

Le département de Vendée a lancé récemment (novembre) une grande campagne de recrutement de testeurs volontaires pour effectuer des analyses sensorielles. Et c'est un vrai succès !

Possédant son propre laboratoire, la collectivité a répondu à la sollicitation d'un Organisme de Défense et de Gestion (ODG) ayant pour objectif d'accorder un label ou non à des produits vendéens selon un cahier des charges précis. Les testeurs vont devoir goûter les produits avant de répondre à un questionnaire les concernant. A ce jour, 1.300 personnes ont déjà répondu à l'appel de la Vendée pour un premier test prévu à l'été 2019.

Son propre laboratoire

La Vendée est un des rares départements a posséder son propre laboratoire qui effectue des analyses comme la qualité des eaux par exemple. Ecoutez Cécile Barreau, vice-présidente du Conseil Départemental de Vendée avec Emilie Plantard.

Écouter le podcast

"Ce laboratoire permet d'effectuer différentes recherches et travaille sur 6 axes. D'abord la santé publique, l'environnement et la biodiversité, il aussi travaille en proximité avec les agriculteurs sur les élevages. Il travaille aussi sur tout ce qui est transformation agroalimentaire, sur la gestion et la prévention des risques et l'été sur les axes touristiques et la préservation de notre territoire."

Cette fois le laboratoire est mis à disposition d'un organisme de défense et de gestion chargé de labelliser les produits vendéens.

Écouter le podcast

"On a été sollicités par un ODG un Organisme de Défense et de Gestion pour les accompagner dans la promotion des produits vendéens. Le laboratoire a déjà une accréditation pour ses systèmes d'analyse et on a souhaité faire une extension pour pouvoir accompagner cet ODG, pour nous l'important étant la promotion de ces produits vendéens."

Un vrai succès

Le département met donc a disposition son outil laboratoire et sa capacité à lancer une opération "analyse sensorielle". Un recrutement a été fait et les analyses devraient pouvoir commencer bientôt.

Écouter le podcast

"Il faut qu'on trouve 1500 dégustateurs des produits. Ca a lancé mi-novembre, en quelques semaines on est rendus à 1300 donc là on attend que la fin des accréditations pour que le laboratoire soit prêt. Les dégustations se passeront au Lycée Nature à La Roche-sur-Yon. On estime que ça va commencer fin du premier semestre 2019."

Trop salé, trop sucré ?

Cette opération unique doit permettre de recruter des testeurs volontaires. Cécile Barreau avec Emile Plantard.

Écouter le podcast

"Le but est de trouver des dégustateurs pour donner un avis, est-ce que vous aimez, est-ce que c'est trop salé, trop sucré... C'est plus un avis de consommateur. Ce qui permet aussi à chaque participant d'éveiller ses sens et de devenir un acteur de nos produits vendéens."

C'est une opportunité pour les ODG de Vendée dont le but est de promouvoir le patrimoine culinaire vendéen.

Écouter le podcast

"Ils délivrent des labels avec un cahier des charges précis et dans ce cahier des charges il y a des analyses sensorielles. Les ODG font toujours déguster des produits dans des laboratoires privés mais surtout en dehors de la région Pays de la Loire donc ce qui est important c'est que nos produits vendéens soient analysés ici sur notre territoire pour que ça corresponde bien aux valeurs et aux goûts des vendéens."

L'opération recrutement de testeurs volontaires est un déjà un succès puisque seulement quelques semaines après avoir lancé l'appel, le département a déjà enregistré 1200 inscriptions sur les 1500 nécessaires.

Écouter le podcast

"C'est un très bon succès, on ne s'attendait pas à avoir aussi rapidement autant de personnes. On a fixé 1500 personnes pour qui ait un choix important au niveau des âges, des habitudes de consommation... Donc oui c'est plutôt une réussite e on voit que les vendéens ont envie de travailler sur les produits qu'ils vont consommer ce qui est important aussi."