Le Roi des Korrigans : un jeu breton

19 décembre 2019 à 6h10 par Alexandra BRUNOIS

Concevoir et faire fabriquer son propre jeu de société... C'est ce qu'ont fait Jérémy et Maud dans le Morbihan avec les jeux "Le Roi des Korrigans" et "Tambouille de Sorcières". Reportage de Yann Launay

HIT WEST
Crédit: Photos droits réservés

Concevoir et faire fabriquer son propre jeu de société... Beaucoup de passionnés en rêvent... et certains sautent le pas : comme Jérémy Teboul et Maud Merryweather, installés à Campénéac, dans le Morbihan, en lisière de la forêt de Brocéliande. Lui est animateur socioculturel, elle est illustratrice, et ensemble ils ont fondé une société d'édition baptisée "O Korrigan Rieur".

Avec à leur actif un jeu de plateau, "Le Roi des Korrigans", leur première création :

Écouter le podcast

" C'est un jeu de gestion coopératif dans lequel vous devez sauver la forêt de Brocéliande de la pollution, et protéger l'arbre de vie... Je fais jouer ce jeu dans les écoles aux enfants de CP : il est parfaitement adapté pour accompagner l'enfant.. C'est coopératif, on est là pour gagner ensemble, donc on accompagne au fur et à mesure pour jouer, placer des cartes, il y a beaucoup d'interactions, beaucoup d'échanges entre les joueurs..."

Jeremy et Maud ont aussi créé un jeu de cartes : "Tambouille de Sorcières", une sorte de concours culinaire où il fauit associer les bons ingrédients avec les bons ustensiles de cuisine.

Écouter le podcast
"On a une carte carotte entre les mains, mais il faut la mettre dans le bon ustensile, c'est un jeu de combinaisons... Mais c'était trop simple, trop basique : j'ai ajouté des cartes qui représentent des animaux dressés par les sorcières pour aller chiper les ingrédients dans leur cuisine.. C'est très vivant : on est dans un jeu d'ambiance et de rapidité..."

Pour Jérémy, créer des jeux de société était le prolongement naturel d'une passion de toujours :

Écouter le podcast
"J'ai toujours modifié des règles de jeux existants, j'avais déjà cette dynamique, avec l'envie de partager, d'exprimer aussi des idées au travers de cet outil, parce que je vois le jeu comme un outil, qui permetde partager des valeurs, un message, un plaisir d'être ensemble..."

JEU ROI DES KORRIGANS.jpg (190 KB)

IL FAUT DE LA TENACITE POUR SE LANCER

Les jeux de Maud et Jérémy sont aujourd'hui distribués dans des grandes surfaces de l'Ouest, mais avant d'arriver dans les rayons, il aura fallu franchir de nombreuses étapes : se lancer dans l'édition de jeux de société demande tout de même une certaine ténacité...

Écouter le podcast

"Il faut avoir les idées, il faut concevoir une règle : passer parfois des nuits à se casser la tête.. Faire tester le jeu, avoir le recul pour accepter qu'une idée qui me semblait bonne, finalement était une fausse bonne idée... Deuxième étape : faire fabriquer... C'est très compliqué... En Franxce il n'y a pas beaucoup de fabricants de jeux de société.. J'en ai trouvé.. Ensuite vient la question de trouver les financements, les partenariats... Ce fut une aventure épique : le Roi des Korrigans, j'ai mis 3 ans à le sortir... Je préfère faire fabriquer mes jeux en France et en Bretagne, gagner peut-être moins de sous, mais me sentir en accord avec mes principes... Je me lance dans des éditions avec des quantités raisonnables, que je vais pouvoir vendre localement, aux touristes, dans les écoles et autres..."

Maud et Jérémy tiennent à éditer des jeux traditionnels : des cartes, des plateaux, des jetons... pas d'effets spéciaux électroniques, pas de réalité augmentée, pas d'application sur tablette ou portable :

Écouter le podcast
"On va rester dans cette proposition là, pour pouvoir permettre aux gens d'avoir une alternative... Ce n'est pas seulement dire à son enfant : arrête de rester devant ton écran", c'est dire : "arrête et viens, on va jouer à un jeu de société... Les enfants aiment avoir entre les mains des pièces d'or, des cartes, voir un plateau, voir de beaux dessins, se raconter des histoires dessus..."

Toutes les infos sur www.okorriganrieur.fr