Le remboursement des BPC Mistral évoqué par Hollande

23 avril 2015 à 1h15 par La rédaction

HIT WEST
Les BPC Mistral, construits aux chantiers STX de Saint-Nazaire, s’ils ne sont pas livrés à la Russie en raison du conflit en Ukraine, seront remboursés. Le président français a évoqué cette hypothèse si les deux porte-hélicoptères n'étaient finalement pas livrés. Or à ce jour, la livraison n’est pas possible pour François Hollande, qui doit rencontrer demain vendredi le président russe, Vladimir Poutine, à Erevan…

Hier à Paris, des nantais opposés à cette livraison des deux navires de guerre à Moscou ont remis au président ukrainien, Petro Porochenko, un album de photos d'opposants, prises partout dans le monde, brandissant tous un panneau contre la livraison des bateaux.