Le ""petit"" bilan de l’arrêt de bus à la demande, à Nantes

23 février 2016 à 8h01 par La rédaction

HIT WEST
Ouest-France dresse le bilan de l’arrêt de bus à la demande, un service proposé à Nantes et agglo depuis le 1er novembre. Pour lutter contre les violences notamment sexuelles, on peut descendre entre deux arrêts de bus (ou de chronobus) la nuit. A ce jour, seule une trentaine de personnes a testé le dispositif. Une bonne idée, qui fait pschitt, semble-t-il pour le quotidien. Rappelons que ce service devait être étendu à toute la France s’il s’avérait concluant. Pour la Semitan, l’heure du bilan se fera en avril, après 6 mois d’expérimentation.