Le mari jaloux a écopé de 20 ans de réclusion à Angers

26 mars 2015 à 3h52 par La rédaction

HIT WEST
Aux Assises du Maine-et-Loire, le mari demandeur d’asile qui a tué sa femme - la mère de ses 4 enfants - en mai 2012, au motif qu’il la soupçonnait de le tromper, a écopé de 20 ans de réclusion criminelle hier, contre 25 ans requis. L’homme avait porté 41 coups de couteau à son épouse avant de l’égorger (avec un couteau à steak !) La Cour a ordonné le retrait total de son autorité parentale.