Le maïs traité à la phosphine à Brest jugé conforme

21 février 2017 à 17h20 par Matthieu LOPINOT

HIT WEST

Le maïs traité à la phosphine stocké au port de Brest "jugé conforme", selon le groupe Triskalia. Il avait été importé en janvier de Roumanie par la coopérative agroalimentaire bretonne. La cargaison a été traitée avec un antiparasitaire très toxique interdit en France, et un mois plus tard, ces 25 000 tonnes de maïs sont toujours en rade au port. Mais aujourd'hui les analyses sont formelles, la moitié de la cargaison s'est révélée "conforme à la réglementation". Reste 13.000 tonnes à analyser.