Le maire de Brest placé en garde à vue

9 avril 2019 à 14h11 par Katell LAGRE

Le maire de Brest François Cuillandre et deux ex-adjoints, Alain Masson et Jean-Luc Polard, ont été placés en garde à vue aujourd'hui dans le cadre d'une information judiciaire pour détournement de fonds publics.

HIT WEST

C’est ce qu’on a appelé l’affaire « Vivre à Brest ».
En novembre dernier, les deux adjoints avaient démissionné suite aux nouvelles révélations du Télégramme sur le système de redistribution des indemnités des élus socialistes de la cité du Ponant.
Selon le journal, la quasi-totalité des élus socialistes de la métropole brestoise versait ses traitements dans un "pot commun".
Objectif: "compléter les insuffisantes indemnités versées à certains élus très investis et / ou ayant renoncé à leur activité professionnelle pour exercer leur mandat".

Toujours selon Le Télégramme, les deux ex-adjoints devraient être présentés à un juge pour se voir notifier une mise en examen. Le maire de Brest, lui, pourrait être convoqué ultérieurement devant le juge.