Actualités sportives

Le FC Nantes pourrait changer de main...

13 juin 2019 à 10h55 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : @FCNantes

Le processus de vente du FC Nantes à un fond d’investissement anglais semble engagé par le président Waldemar Kita

Les discussions se poursuivent autour de sommes avoisinant les 80 millions d’€ selon le site www.challenges.fr. Beaucoup de questions se posent. Pour l’association « A La Nantaise », les supporters doivent avoir leur mot à dire dans la nouvelle organisation, via l’actionnariat populaire notamment. Son porte-parole Florian Le Teuff, au micro de Simon Reungoat.

Écouter le podcast

"Après la Socpresse, après Serge Dassault, après Waldermar Kita, il faut inventer un nouveau modèle. Le modèle que l'on a vu depuis 2001 est à bout de souffle. On voit bien que cela ne répond pas à tous les enjeux, il faut aller vers quelque chose de plus collectif, c'est le but de notre assoxcition, le FC Nantes ne peut pas être considéré comme le jouet d'une seule entreprise. Sur qui on va s'appuyer ? Eh bien sur la ville de Nantes, pour nous c'est essentiel de rappeler que la Ville en tant que propriétaire de l'équipement, du stade de la Beaujoire, a son mot à dire... En son temps, Jean-Marc Ayrault au dernier changement d'actionnaire de différence était monté au créneau en disant attention, il y a  des conventions qui nous lient au FC Nantes... Il s'avère qu'arrivent aussi les élections municipales, nous on va vouloir mettre les élus en face de leurs responsabilités, le FC Nantes étant un élement extrêmement précieux du patrimoine nantais, on attend aussi des prises de position très claires."

C’est l’homme d’affaires anglais Benjamin Leigh Hunt, 38 ans, qui représente ce pool d’investisseurs qui souhaite racheter le club de Ligue 1. Waldemar comme Franck Kita resteraient au club. Une affaire à suivre...