Le Cross Corsen porte plainte pour un canular

23 juillet 2016 à 8h57 par La rédaction

HIT WEST
Un ado a contacté les secours et a fait croire qu’il était réfugié sur un radeau pneumatique, après un naufrage. Une blague de mauvais goût qui a déclenché d’important moyen de secours, un hélicoptère et un navire de sauvetage. Le cross corsen estime que 8 à 10% des appels sont des canulars. Le code pénal prévoit une peine pouvant aller jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.