Pays de la Loire

Le collectif Touche pas à nos îles en colère

27 avril 2018 à 08h06 Par Dolorès CHARLES
Le collectif « Touche pas à nos îles » manifestera cet après-midi, à Noirmoutier (14h30). Le collectif réclame l’annulation pure et simple du projet de centrale éolienne entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier. L’enquête publique se poursuit jusqu’au 24 mai.

Le collectif « Touche pas à nos îles » manifestera cet après-midi devant la Communauté de communes de Noirmoutier. Il rejette le projet de centrale éolienne entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier, d’une surface de 82 km2, cette zone pourrait accueillir plus d’une soixantaine d’éoliennes de 200m de haut. Alors que l’enquête publique est en cours, les opposants demandent l’annulation définitive de la centrale. Fabien Bouglé, le porte-parole du collectif « Touche pas à nos îles », est persuadé que le projet ne pourra pas se faire - il répond à Fabien Gonzalez.

Écouter le podcast

Pour Fabien Boublé, ce projet aura aussi de nombreuses conséquences pour le secteur économique et touristique.

Écouter le podcast

La manifestation est prévue à 14H30… avec sifflets, cornes de brume, casseroles, et tenue en noir pour les opposants.

Dernièrement le conseil municipal de l’île d’Yeu a réaffirmé son soutien au projet à travers le vote d’une motion. Notez que l’enquête publique sur ce projet d’éoliennes en mer doit s’achever le 24 mai. Pour Fabien Bouglé, le porte parole du collectif « touche pas à nos îles », l’éolien n’est pas une énergie propre.

Écouter le podcast

Pour participer à l'enquête publique, c'est ici ... et pour l'association c'est ici !

Un avenant au PAPI de Noirmoutier

Un avenant au PAPI a été signé cette semaine, à Noirmoutier. Le PAPI est le Programme d’actions de prévention des inondations. Les travaux, réalisés depuis 2012, ont permis de consolider et de rehausser environ 5.000 mètres de digues. D’un montant de 9 millions, l’avenant porte le PAPI de l’Ile de Noirmoutier à un montant global de 24 millions d’euros !