Le carton des masques A l'Aise Breizh

30 avril 2020 à 4h08 par Dolorès CHARLES

Vous connaissez forcément la petite bigoudène "A l'Aise Breizh", eh bien elle cartonne avec ses masques de protection contre le coronavirus ! Le reportage de Yann Launay.

HIT WEST
Crédit: A l'Aise Breizh

Vous pouvez voir cette petite bigoudène "A l'Aise Breizh" sur les vêtements de la marque et aussi à l'arrière de nombreuses voitures de l'Ouest. Aujourd'hui en pleine pandémie de coronavirus, la bigoudène se retrouve sur des masques de protection : A l'Aise Breizh les fabrique dans son atelier de Morlaix, et la société ne s'attendait pas à un tel succès, comme l'explique Erwann Creac'h, le fondateur interrogé par Yann Launay.


Écouter le podcast


"On a à peu près une demande de 50 000 masques par jour pour une production de 500 à 700 pièces jour... On est un peu submergés par les demandes de Bretons vivant en Bretagne et beaucoup de Bretons en France et à l'étranger... Tout ce qu'on vend est fait dans nos murs... On vend les masques sur notre site internet, chaque après-midi : on vend l'après-midi les masques fabriqués le matin..."


MASQUES A L AISE BREIZH.jpg (275 KB)


Crédit photo : A l'aise breizh


Concrètement, les 500 à 700 masques produits chaque jour sont vendus à 17h sur le net, en quelques minutes seulement. Manifestement l'attente était grande pour Erwann Creac'h.


Écouter le podcast


"On avait une forte demande de notre clientèle, on a été un peu retardés au départ parce que l'Etat communiquait d'une façon un peu contradictoire : au début il ne fallait pas porter de masque en tissu, ensuite il fallait en faire, donc on a attendu une réponse définitive. On respecte le cahier des charges de l'Afnor, au niveau des matières, du poids au m² de matière, on niveau du nombre de couches et de taille des masques. On a une gamme homme/femme/enfant aux couleurs de la Bretagne et surtout aux couleurs d'A l'Aise Breizh..."






Réouverture des boutiques le 12 mai


Les masques lavables en tissu sont vendus 6 euros pièce, les bénéfices sont entièrement reversés à la Fondation de France. Pour se refaire une santé économique, l'entreprise bretonne compte donc plutôt sur la réouverture de ses 20 boutiques, prévue le 12 mai. Et les présentoirs seront bien garnis, puisque la collection d'été était encore dans les cartons au début du confinement :


Écouter le podcast


"En prêt à porter, on travaille pratiquement un an à l'avance... Donc les collections d'été étaient déjà prêtes depuis le mois de janvier, elles sont là, elles sont magnifiques, donc on les met en magasin... On attend cette fameuse date de soldes, qui seront peut-être mi-juillet ou fin juillet, donc avec un mois de décalage, toutes les collections seront décalées. Mais on ne sait pas comment l'économie va repartir, alors on est focalisés sur cette collection d'été qu'il faut mettre en place, et après on verra..."


Toutes les infos sur le site : https://shop2.alaisebreizh.com/