Le boom des vélos : certains ne sortent même pas du carton

23 avril 2021 à 7h00 - Modifié : 23 avril 2021 à 7h18 par Cédric MANE / Alexandra BRUNOIS

HIT WEST
Crédit: Pixabay (Photo d'illustration)

C'est l'un des effets des confinements : depuis l'an passé, on s'est mis au vélo. Résultat, la demande explose, au point que les magasins sont en rupture de stock de vélos électriques et bicyclettes. 2,6 millions de vélos vendus en 2020. Mais là où c'est encore plus tendu c'est du côté des pièces de rechange ou des équipements. Les commandes mettent des mois à arriver. Reportage de Cédric Mané

C'est l'un des effets des confinements: depuis l 'an passé, on s'est mis au vélo. Résultat, la demande explose, au point que les magasins sont en rupture de stock de vélos électriques ou de vraies bicyclettes, celles qui avancent seulement à la force du mollet. 2,6 millions de vélos vendus en 2020. Mais là où c'est encore plus tendu c'est du côté des pièces de rechange ou des équipements. Les commandes mettent des mois à arriver.

C'est le cas à Nantes dans le quartier de la Beaujoire, où se trouve le magasin "petit platal cycles" créé par Brice Le Cuttier. Il explique les raisons de cette attente.

Brice Le Cuttier 1

"Tout dépend du modèle que vous voulez, ça vient au compte goutte, certains clients ont réservé depuis trois, quatre, voire six mois parfois. On n'a aucune date à leur donner, même les commerciaux ne savent pas, alors on attend. Ce matin j'en ai reçu un, par hasard ou par chance, je ne sais pas. donc si vous commandez un vélo, ben je vous rappellerai peut-être dans deux mois, peut-être l'année prochaine.
Parfois on fait du click and collect, j'ai déjà vendu des vélos en carton, un client qui voulait absolument ce modèle là, il était tellement pressé, il m'a dit je le ferai moi-même et je viendrai le faire réviser. Donc oui il y a des vélos qui ne sortent même pas du carton".

L'une des raisons principales : le principal fournisseur de pièces n'a pas augmenté sa production.

Brice Le Cuttier 2

"C'est difficile d'avoir des vélos et donc difficile d'en vendre, parce qu'on en a pas. Ça met des mois, voire un an.
C'est principalement un problème de pièces chez Shimano qui équipe 80% des vélos, Shimano ne veut pas faire de surproduction. Donc on est obligés d'attendre la moindre petite pièce détachée de chez eux, une chaîne, une cassette, ça peut mettre entre quatre et six mois alors que d'habitude c'était plutôt trois jours."