Lauzach obtient le label "Territoire Bio Engagé"

28 mars 2021 à 8h05 - Modifié : 30 mars 2021 à 2h36 par Dolorès CHARLES

Il vient encourager les collectivités qui augmentent la part de bio dans l'agriculture locale et la part de bio dans les cantines : le label "Territoire Bio Engagé" a été attribué de jeudi (25 mars) à la commune de Lauzach, près de Vannes. Reportage de Yann Launay.

C'est la première commune de Bretagne (administrative) à recevoir ce label. A Lauzach, 28% de la surface agricole est dédiée à la production biologique : c'est 3 fois plus que la moyenne régionale. Un résultat dû à des conversions d'agriculteurs conventionnels devenus agriculteurs bio. Le maire de Lauzach lui-même a suivi ce chemin : Patrice Le Penhuizic a converti son élevage laitier en 2009. Et récemment, c'est un couple d'éleveurs de volaille qui est passé en bio, sur la commune. Pour Patrice Le Penhuizic, l'agriculture biologique progressera avant tout grâce aux échanges entre agriculteurs, grâce à l'exemple concret :

Patrice Le Penhuizic

Le label est évolutif, et distingue plusieurs niveaux : pour la proportion de terres cultivées en bio, le minimum pour décrocher le label est de 11% de la surface agricole utile de la commune. C'est le niveau de base. Ensuite, un "niveau 1" correspond à plus de 20% de la surface en bio, plus de 35% pour le "niveau 2", plus de 50% pour le niveau 3. Alors quel est l'objectif du maire de Lauzach : 100% de terres exploitées en bio ? La réponse de Patrice Le Penhuizic :

Patrice Le Penhuizic 2

Lauzach a aussi augmenté la part des aliments bio à la cantine scolaire, qui approche 25%, et devrait passer à 30% dans quelques mois. Et même pour une petite commune comme Lauzach, le maire l'affirme, le coût des produits bio n'est pas un frein :

Patrice Le Penhuizic 3

Le label "Territoire Bio Engagé" a vocation à recevoir toujours plus de candidatures, à créer une émulation. Après tout, 8,5% de terres agricoles consacrés au bio, (un peu plus de 9% en Pays de la Loire), c'est assez modeste. Pourtant, cela peut sembler paradoxal, mais IBB - Initiative Bio Bretagne, qui décerne le label, n'attend pas une augmentation à marche forcée de la production bio, comme l'explique Denis Paturel, producteur d'oeufs bio dans les Côtes d'Armor, et président d'Initiative Bio Bretagne :

Denis Paturel

Lauzach est la deuxième commune de l'Ouest a recevoir le label "Territoire Bio Engagé", après Saint-Sébastien sur Loire, près de Nantes.