La visite de Manuel Valls chahutée à Brest et surtout à Rennes : 4 interpellations

19 décembre 2014 à 4h11 par La rédaction

HIT WEST
Le Père Noël est arrivé en avance en Bretagne… Sans barbe blanche, mais la hotte chargée. En déplacement à Brest, le Premier ministre, Manuel Valls, a signé le protocole du contrat de plan Etat-Régions de 3 milliards pour 2015-2020, un soutien financier à la Société de sauvetage en mer, et confirmé le transfert de Paris à Brest du siège de l’Ifremer, confortant ainsi Brest comme campus mondial de la mer. Trois priorités d’investissement : le désenclavement du territoire notamment avec la LVG Le Mans-Rennes, la Nationale 164 en 2x2 voies et l’accessibilité numérique ; l’enseignement supérieur et la transition énergétique avec les énergies marines.

Une visite chahutée, 300 personnes ont manifesté le midi à Brest contre les mesures d’austérité du Gouvernement. A Rennes, environ 200 personnes ont protesté en soirée contre la venue de Valls et les répressions policières. Quatre personnes ont été interpellées en possession d'armes : Taser, poing américain, pierres... 400 policiers étaient mobilisés. Aujourd’hui, place à la mobilisation de l’extrême gauche.

Ce matin, Manuel Valls est donc à Rennes pour visiter le chantier du métro et signer le décret de création de la métropole. Rennes comme Nantes et Brest deviendront « métropole » à partir du 1er janvier 2015.