La Vache qui rit fête ses 100 ans

15 avril 2021 à 13h52 - Modifié : 16 avril 2021 à 1h42 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

On fête aujourd'hui les 100 ans d'un produit bien connu des français, celui de La Vache qui rit !

Il y a cent ans, le 16 avril 1921 dans le Jura Léon Bel déposait le nom de « La Vache qui rit » au tribunal de commerce et c’est donc là-bas que fonctionne depuis (à Lons le Saunier) l’un des deux centres de production du célèbre fromage fondu, que l’on retrouve aujourd’hui en petites portions un peu partout en supermarché... et que les enfants adorent !

Un peu d’histoire...

A 36 ans, le jeune Léon Bel est mobilisé et affecté aux escadrons du « Train », au « Ravitaillement en Viande Fraîche », dont la mission était de convoyer la viande vers les soldats du front à bord de bus réquisitionnés ! Les soldats commencèrent à dessiner sur les véhicules des « insignes » souvent humoristiques, et puis un jour un commandant a écrit à l’illustrateur Benjamin Rabier, qui lui renverra l’image d’un bœuf souriant. En 1921, Léon Bel s'entendit avec Rabier pour utiliser son dessin sur ses boites de fromage fondu. Trois ans plus tard, il met au point la couleuse à portions triangulaires, et dès la première année il se vend 12.000 boîtes de Vache qui rit par jour.

Aujourd’hui on mange et on fabrique de La Vache qui rit partout ! Lons-le-Saunier est le principal site pour la France mais c’est au Maroc que l’on fabrique le plus de Vache qui rit … à Tanger. Le Maghreb étant le secteur le plus « addict » à La Vache qui rit ! A Lons, à la Maison de La Vache qui rit, l’exposition du centenaire est installée et attend l’ouverture espérée.