La Trinité-Surzur : l'enfant a inventé son agression

16 mai 2017 à 5h54 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

L’enquête pour dénonciation d’un crime imaginaire se poursuit à Vannes… Une plainte avait été déposée jeudi dernier après l’agression présumée d’un enfant de 11 ans à La Trinité-Surzur. Après vérification des dires du garçonnet, les gendarmes se sont rendus compte qu’il avait menti pour ne pas être puni par ses parents. L’enfant avait affirmé avoir été agressé sexuellement par un automobiliste au visage masqué alors qu’il rentrait de l’école en vélo…