Actualités régionales

La Solitaire du Figaro : le Chacal en tête !

09 septembre 2020 à 06h12 Par Dolorès CHARLES
Le podium Goodchild / Le Cléac'h et Eliès
Crédit photo : Alexis Courcoux / Solitaire du Figaro

La 51ème édition de La Solitaire du Figaro… avec la victoire du Chacal hier en baie de Dunkerque.

Au terme de 404 milles parfaitement maîtrisés, Armel Le Cléac’h a remporté peu après 16 heures, hier (mardi) la deuxième étape de la course de voile, devant Sam Goodchild et Yann Eliès. Le skipper de Banque Populaire aura mis 2 jours 5 heures et 20 minutes pour rallier Dunkerque depuis Saint-Brieuc. Il prend ainsi les commandes du classement général. Le Chacal empoche sa septième victoire d’étape sur La Solitaire. Objectif du breton : remporter la 51ème édition de la Solitaire, il reste deux étapes Dunkerque / Saint-Nazaire (départ samedi à 17h) et une boucle en baie de Saint-Nazaire.

"Dès la première traversée de la Manche menant les 35 solitaires vers le phare d’Eddystone, au sud-ouest de Plymouth, Armel Le Cléac'h est en effet allé chercher une petite bascule de vent sur la droite du plan d’eau, ce que n’ont pas osé faire ses concurrents. « Ce choix, plusieurs routages le donnaient, mais il y avait une part de risque de tomber dans une molle, Armel y est allé, pas les autres », admire Christian Le Pape, le patron du pôle Finistère Course au large de Port-la-Forêt, où le natif de Saint-Pol-de-Léon s’entraîne depuis ses débuts en Figaro Bénéteau il y a presque vingt ans.

Interrogé ce mardi matin au large de la Côte d’Opale sur cette option, ce dernier ajoutait, à propos de ce choix de route décisif : « J’étais déterminé, assez certain de mon coup, je voulais vraiment me positionner dans le nord de la flotte pour anticiper la bascule de vent. Ça s’est bien passé et ça m’a permis de passer Eddystone à la première place et, derrière, de m’échapper. Quand j’ai senti que ça commençait à partir un peu par devant après Start Point, j’en ai profité pour mettre du charbon, j’ai beaucoup barré, parce que je savais que ces mètres-là allaient compter double. »

Et effectivement, ces mètres ont compté double, puisque le vainqueur du dernier Vendée Globe ne va dès lors faire que creuser l’écart sur ses poursuivants, s’offrant un vrai cavalier seul sur la deuxième traversée de la Manche direction Antifer, puis lors de la remontée vers Dunkerque, sous le DST (dispositif de séparation du trafic) de Calais. C’est finalement à 16 heures 20 minutes et 34 secondes, après 2 jours 5 heures 20 minutes et 34 secondes que le skipper de Banque Populaire a pu laisser éclater sa joie de renouer avec la victoire sur La Solitaire du Figaro et de s’emparer des commandes du classement général.

Armel Le Cléac'h sera l'invité de Simon Reungoat dans l'émission Kop West ce soir à 19h30.

Xavier Macaire, le vainqueur de la première étape (avec 10 minutes et 20 secondes sur lui), se situait en effet alors à une bonne quarantaine de minutes de la ligne d’arrivée. Le vendéen a fini 5ème de l'étape.