La relaxe pour des automobilistes anti-NDDL

25 novembre 2016 à 8h17 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

A Rennes, relaxe prononcée hier pour les automobilistes qui avaient participé à une opération escargot anti-NDDL sur le périphérique nantais, il y a quelques mois. Ils étaient jugés pour délit d’entrave à la circulation. En première instance, ils avaient été condamnés à des peines d’amende de 200 euros, avec sursis.