La Préfecture 44 durcit le ton face aux free-partys

19 juillet 2017 à 3h26 par Dolorès CHARLES

HIT WEST

La Préfecture de Loire-Atlantique durcit le ton face aux free-partys, une semaine après la mort d’un ado de 17 ans au Gâvre. Ces rassemblements de teuffeurs se multiplient, le département en compte déjà 27 depuis janvier contre 29 en 2016. Dorénavant, le matériel-sono sera saisi en cas de rave de plus de 500 personnes, comme ce fut le cas à Saint-Mars-la-Jaille le week-end dernier, selon Presse-Océan. Dans le même temps, la préfecture appelle les organisateurs au dialogue, et à déclarer ces free-partys.